Actualité

Fermeture brutale du service d’alphabétisation de Matane

Par Mathieu Perchat le 2024/06
Image
Actualité

Fermeture brutale du service d’alphabétisation de Matane

Par Mathieu Perchat le 2024/06

L’auteur fait partie de l’Initiative de journalisme local

Le 6 mai 2024 à Matane, le service d’alphabétisation de La Gigogne, nommée Alpha de La Matanie, a été fermé sans préavis. C’est-à-dire que les participantes et participants n’ont pas été avisé.es de cette interruption du service. Encore aujourd’hui, le service reste inactif, et cela malgré son importance pour la communauté.

En effet, encore aujourd’hui 20% de la population sont analphabète de niveau 1, c’est-à-dire que la personne n’a pas acquis les connaissances pour décoder, comprendre et réutiliser une information contenue dans un texte. Ce 20% touche autant les femmes que les hommes. Un service d’alphabétisation est alors essentiel pour lutter contre les inégalités de possibilités de communication et de maitrise des outils numériques.

Alpha de La Matanie s’avère être le seul organisme communautaire en alphabétisation populaire dans la Matanie. Ouvert depuis plus de 40 ans, il dispense des ateliers de français, de mathématiques et d’informatiques aux personnes qui en présentent le besoin. Ce sont près de 261 personnes qui ont bénéficié de ces ateliers.

De plus, ce service est également un milieu de vie pour des personnes en situation d’isolement social et de handicap. Le service offre un lieu convivial et permet l’apprentissage au rythme de chacun et chacune. Autant d’éléments essentiels pour se reconstruire et retrouver une valeur de soi mise à mal par le besoin d’alphabétisation.

Cette valeur encore fragile a été heurtée par l’absence de réponse de l’organisme gérant le service aux bénéficiaires. En effet, l’animatrice exerçant depuis 5 ans reste effarée de cette situation de silence destructeur : « personne ne répond à leurs questions, pas d’affiche au local pour aviser que celui-ci est fermé, c’est comme si rien n’avait existé ». Les personnes employées par ce service se sont également retrouvées à la porte sans préavis, et sans réponse à leurs interrogations.

Ainsi, l’absence d’un tel service heurte les droits de ces personnes peu alphabétisées à sortir de l’inégalité.

Nous avons tenté d’entrer en contact avec l’organisme gérant le service sans avoir pu obtenir de réponse.

Une belle vidéo présentant le service : https://www.youtube.com/watch?v=9dHHg9jb0fA&t=1147s

Partager l'article