Actualité

La sécurité alimentaire en Matanie

Par Mathieu Perchat le 2023/06
Image
Actualité

La sécurité alimentaire en Matanie

Par Mathieu Perchat le 2023/06

L’auteur fait partie de l’Initiative de journalisme local

Un plan d’action pour favoriser la sécurité alimentaire en Matanie a été dévoilé par la MRC de La Matanie suite au Forum Matanie nourricière qui se tenait à l’automne dernier. Les résultats de ce forum ont donné lieu à un plan d’action qui vise une action collective par la bonification des initiatives existantes et en développant de projets de dépannage alimentaire.

La mobilisation de nombreux partenaires intersectoriels permettra la mise en place de stratégies pour favoriser la sécurité alimentaire des Mataniennes et des Mataniens.

                Lors de du forum Matanie nourricière, qui réunissait 70 participants, de nombreux défis et enjeux généraux et propres à la région ont été identifiés.

D’abord, l’augmentation des besoins alimentaires est manifeste, dans le contexte inflationniste qui prévaut. Ensuite, la grandeur du territoire conjuguée à la dévitalisation de certains milieux ont conduit à des déserts alimentaires et à l’isolement des personnes. Mais aussi, des préjugés persistent dans la communauté face au recours à toute forme d’aide alimentaire et il y a une méconnaissance des ressources et des services existants. Et pour finir, un faible niveau de littératie alimentaire a été constaté.

Des moyens pour outiller les citoyens et améliorer l’offre et l’accès aux aliments ont été déterminés : augmenter, bonifier et amplifier les initiatives existantes, éliminer les obstacles qui empêchent les personnes d’avoir accès, au quotidien, à des quantités suffisantes d’aliments sains et nutritifs, multiplier les moyens de distribution alimentaire et centraliser ces informations. Les partenaires s’engagent à faire connaître les services offerts et à miser sur l’éducation, le partage et l’apprentissage pour améliorer les habitudes alimentaires. Enfin, le plan d’action vise à rejoindre les jeunes générations pour construire un avenir alimentaire plus juste et équitable.

L’école est un milieu de vie pour nos enfants, comme le souligne Dany Bouchard, coordonnateur des ressources éducatives au Centre de services scolaires des Monts et Marées. « Ils y viennent pour apprendre et s’épanouir mais lorsqu’on ne déjeune pas ou que notre boite à lunch est vide, les chances de réussir diminuent. Le CSS des Monts et Marées est déterminé à trouver des moyens de nourrir équitablement les élèves. »

Jérôme Forget, directeur des affaires étudiantes au Cégep de Matane, explique : « Nos étudiants sont de plus en plus nombreux à devoir couper dans l’épicerie parce qu’ils n’ont pas les moyens. Il faut se mobiliser pour multiplier les opportunités de mettre des aliments sains dans leurs assiettes. »

Une première mesure issue du plan d’action pour favoriser la sécurité alimentaire en Matanie a été réalisée avec l’embauche d’une chargée de projet – « Maillage en sécurité alimentaire » à la MRC de La Matanie, en la personne de Chantal Poirier. Son mandat est notamment de mettre en place des partenariats visant à renforcer la capacité de notre territoire à récupérer, conserver, transformer et distribuer des denrées diversifiées vers les personnes en situation de vulnérabilité.

                Des comités de travail se partageront les responsabilités des initiatives à explorer et à entreprendre. Les partenaires souhaitent envoyer un message fort : AGIR MAINTENANT et AGIR ENSEMBLE. Manger à sa faim est un droit fondamental, souligne la préfète de La Matanie Andrew Turcotte.

« À titre de préfet, j’ai la responsabilité de m’engager avec les partenaires pour aider à soulager nos citoyens et leurs familles. » Bertoni Coulombe, président de la Corporation de développement communautaire de la région de Matane, ajoute : « Peu importe la situation vécue, une personne doit pouvoir se nourrir dignement. Les organismes communautaires souhaitent contribuer à multiplier les moyens d’apaiser la faim. »

Partager l'article