Champ libre

L’épopée d’un groupe rimouskois

Par Véronique Lavoie le 2015/11
Image
Champ libre

L’épopée d’un groupe rimouskois

Par Véronique Lavoie le 2015/11

Le groupe rimouskois Equse fera paraître son troisième album Like a Whisper le 18 novembre prochain à la salle Desjardins-Telus en formule Cabaret Espace-Scène. Après un été fort occupé par des prestations notamment au Festival d’été de Québec et aux Grandes Fêtes Telus de Rimouski, le trio est depuis cet automne distribué par le label Believe Digital qui a entre autres collaboré avec Bjork.

Dès la première pièce de ce troisième opus, on reconnaît ce son hybride et unique qui est propre à Equse : de l’indie folk planant, parfois progressif, parfois dansant et surtout très instrumental. Chaque chanson se distingue de l’ensemble tout en y répondant avec par exemple des sonorités presque orientales au début de « S.T.O.P. », le xylophone cristallin de « The rain is coming » et la basse très présente de « Who are you ». Avec une durée moyenne de cinq minutes par pièce, on tombe inévitablement sous le charme des mélodies accrocheuses de Jean-Raphaël Côté, Gabriel Turcotte et Alexandre Robichaud et des chœurs puissants qui rappellent à quelques reprises l’ambiance musicale de Half Moon Run. Equse, qui a d’ailleurs fait la première partie de ce groupe montréalais l’été dernier, a été à de nombreuses reprises comparé à Half Moon Run, et ce troisième album ne fera pas exception.

La chanson éponyme « Like a Whisper » représente, à mon sens, l’équilibre sur ce disque. Placée au milieu de l’album, cette pièce nous transporte dans divers univers avec un chœur lyrique qui glisse à voix basse un « ah » pour ensuite passer à un chœur qui rythme la chanson comme une percussion, le tout guidé par la voix rassurante de Jean-Raphaël Côté. Le genre de chanson qui donne envie de plonger sa tête dans une baignoire et de laisser son corps osciller sous l’eau. Image clichée, j’en conviens, pour une musique qui est quant à elle novatrice.

La fin de l’album nous plonge avec « One step beyond » dans une ambiance automnale par l’évocation de la mémoire et des souvenirs, tandis que « The rain is coming » termine ce voyage musical par une épopée de près de huit minutes qui témoigne de l’étendue de la créativité du groupe et de sa polyvalence. Une pièce accrocheuse dont les mélodies sont jouées par une guitare qui devient en quelque sorte métronome.

Le lancement de l’album Like a Whisper aura lieu à la salle Desjardins-Telus de Rimouski le 18 novembre et au Cercle de Québec le 9 décembre. Parions que, comme un chuchotement, la musique d’Equse ne tardera pas à conquérir de nombreuses oreilles.

Partager l'article