Non classé

Le YoniFest : festival sur la périnatalité

Par Isabelle Lebire le 2014/07
Image
Non classé

Le YoniFest : festival sur la périnatalité

Par Isabelle Lebire le 2014/07

L’idée du festival YoniFest a émergé d’un événement similaire, le SquatFest, un festival américain rassemblant plusieurs voix radicales autour de la périnatalité. Être radical, c’est retourner aux racines, celles de la capacité fondamentale de la femme à mettre au monde son enfant et son placenta par elle-même. Et si on osait aller plus loin ici aussi?

Le noyau fondateur du YoniFest a émergé de la communauté sage-femme du Québec. Ce groupe cherche à remettre à l’avant-plan la force de la femme et des bébés, et il pose un regard critique sur la façon dont naissent les enfants aujourd’hui au Québec (et ailleurs), autant dans les hôpitaux que dans les maisons de naissance et à domicile.

Pour nourrir la réflexion, l’équipe fait appel à plusieurs sommités qui posent un regard différent sur la naissance et la parentalité : Whapio Diane Bartlett, Michel Odent, Ina May Gaskin, Isabelle Brabant, Kathleen Fahy, Trevor McDonald et Stéphanie St-Amant.

Les 1er, 2 et 3 août prochains, en pleine nature, au cœur de l’Estrie, se tiendra plus d’une soixantaine d’ateliers stimulant la réflexion et nourrissant tout autant les gens qui œuvrent dans la périnatalité que les personnes qui s’intéressent à la naissance et à tout ce qui l’entoure.

Partager l'article