Non classé

Un accès facile à la production locale

Par Mylène Gagnon le 2014/05
Image
Non classé

Un accès facile à la production locale

Par Mylène Gagnon le 2014/05

Lors de vos dernières emplettes, avez-vous remarqué la provenance des aliments? Peut-être les avez-vous achetés directement à la ferme, dans une boutique spécialisée, dans un marché public ou encore en ligne dans un marché virtuel. Dans ces cas, vous avez sûrement acheté des aliments produits localement. Mais si vous êtes allés à l’épicerie, il y a de fortes chances qu’on vous ait vendu des aliments importés ou que vous n’ayez pu identifier leur origine.

Au Québec, 33 % du panier d’épicerie est constitué de produits agricoles qui proviennent du Québec. Pour atteindre un pourcentage de 50 %, tel que le souhaite le gouvernement du Québec par sa politique de souveraineté alimentaire, il sera essentiel d’améliorer l’identification de l’origine des produits. Il faudra surtout plus de produits québécois sur les tablettes d’épicerie et plus de points de vente pour les produits locaux, car il y a de nombreux avantages à acheter localement.

Encourager des entreprises d’ici

Chaque fois qu’on opte pour un aliment cultivé, produit ou préparé ici, on contribue à notre économie régionale et on encourage des gens d’ici. On favorise le développement d’entreprises québécoises ainsi que la création d’emplois chez nous. Acheter localement, c’est nourrir sa propre communauté, sa propre économie.

Participer à la protection de l’environnement

Les aliments qui viennent de loin ont dû être transportés sur des milliers de kilomètres, en moyenne 2 500, pour arriver jusque dans nos supermarchés. Le coût environnemental du transport est énorme, mais rarement considéré.

Des aliments qui sont à leur meilleur

Plusieurs fruits et légumes peuvent perdre de leur fraîcheur durant les longs transports. Pour remédier à cet inconvénient, certains fruits et légumes venant de loin sont parfois cueillis avant maturité afin qu’ils s’abîment moins durant le transport. Ils sont ensuite placés dans des entrepôts où la température est contrôlée jusqu’à ce qu’ils soient disposés sur les étalages. Il faut savoir que les fruits et les légumes les plus riches en vitamines, en minéraux et en précieux composés antioxydants sont ceux qui ont mûri dans des conditions naturelles, sur leur plant.

Rimouski : une ambiance à savourer

En plus des découvertes alimentaires, plus d’une cinquantaine d’animations agro-alimentaires et culturelles seront offertes gratuitement tout au long de la saison au marché public de Rimouski.

Le slogan « Le Marché public de Rimouski, une ambiance à savourer! » reflète bien sa mission, celle de promouvoir la production agricole locale et soutenir les producteurs agricoles et les transformateurs agroalimentaires dans la vente de leurs produits; offrir fraîcheur, qualité, abondance et diversité aux consommateurs; proposer un lieu où les échanges directs entre les producteurs agricoles, les transformateurs et les consommateurs sont favorisés.

Le marché, rendez-vous hebdomadaire pour 1 500 personnes, est un lieu de découvertes, de divertissement, de rencontre et d’échange, qui permet à une population soucieuse de son alimentation et de l’environnement d’en apprendre davantage sur les produits, leurs modes de production et de transformation, et sur les gens qui les façonnent.

Acheter local à 100 %, est-ce possible?

Acheter local est un geste judicieux. Mais rien ne nous oblige à acheter local à 100 %. Il y a aussi de beaux côtés aux échanges internationaux.

L’important est de ne pas se gêner pour demander des produits d’ici, de s’informer sur l’origine des produits et d’opter pour un produit local si on a le choix entre un produit d’ici et un produit équivalent venu d’ailleurs.

Partager l'article