Champ libre

Un technicien de la six cordes

Par Marco Gagnon le 2014/04
Image
Champ libre

Un technicien de la six cordes

Par Marco Gagnon le 2014/04

C’est commun, tous les jeunes traversent une période de rébellion pendant laquelle ils repoussent les limites de l’interdit et déjouent l’autorité parentale. Si, pour certains, l’interdit se nomme cigarette et nicotine, pour Yoav, il se nommait « pop » et Tears for Fears. Sous l’autorité du père, la musique classique était reine à la maison, et le patriarche considérait la musique populaire indigne d’y être entendue.

Yoav Sadan voit le jour en 1979 à Tel Aviv. Dans son passeport, les tampons s’accumuleront en peu de temps. Rapidement, il déménage en Afrique du Sud, pays d’origine de sa mère. Son père le voit au piano, mais le jeune homme commence à taquiner la guitare en cachette. Lorsque son père le découvre, il est bien obligé d’admettre que son fils a du talent. La voie est donc pavée.

Affranchi des ornières parentales, Yoav poursuit ses découvertes musicales et déménage au Royaume-Uni afin d’évoluer sur une scène musicale plus effervescente. C’est cependant à New York qu’il découvrira le style qu’il adoptera. Ayant fait connaissance avec des sons plus électroniques, il fait un René Magritte de lui-même et se dit « ceci n’est pas juste une guitare ». Il explore toutes les possibilités qu’offre le morceau de bois : il le frappe, le cogne, le pince et arrive à reproduire des sons habituellement créés par les DJ aux platines.

Sur scène comme en studio, l’artiste est seul avec sa guitare balafrée, usée par les années d’expérimentation. À ses pieds, une multitude de pédales lui permettent d’enregistrer en guise de trame de fond les sons qu’il produit avec sa six cordes. Sur ces sons joués en boucle, il superpose sa voix. Remarqué, il fait la première partie de la chanteuse à la tignasse de feu Tori Amos lors de sa tournée American Doll Posse. Alors qu’il est âgé de 28 ans, il fait paraître son premier opus où se mélangent folk, rock et hip-hop. Quelques infructueuses tentatives de faire paraître un album seront récompensées alors qu’il collaborera avec Marius de Vries, réalisateur ayant travaillé avec Björk et Massive Attack. Sa voix envoûtante s’ajoute à cet amalgame pour donner l’album Charmed & Strange. A Foolproof Escape Plan paraît deux ans plus tard. Katie Melua, l’auteure-compositrice-interprète originaire de Géorgie, lui fait également l’honneur de l’inviter lors de sa tournée française en 2011.

Invité par Spect’Art Rimouski, Yoav se produira en avril au Cabaret Espace Scène pour sa tournée Blood Vine. Pour cet album, l’artiste de la six cordes a collaboré avec Joey Waronker, producteur ayant déjà coopéré avec R.E.M., The Smashing Pumpkins, Thom Yorke et Beck. Cette collaboration s’entend, car Yoav transporte maintenant dans ses bagages une sélection de rythmes électroniques préenregistrés.

Partager l'article

Image

Voir l'article précédent

Miron : du singulier à l’universel

Image

Voir l'article suivant

Une légende à écrire