Environnement

Changement de région, changement de vision…

Image
Environnement

Changement de région, changement de vision…

Entre Québec et Rivière-du-Loup, on découvre une MRC où la créativité de ses entrepreneurs n’a d’égal que l’inspiration qu’ils nous transmettent. La majorité des individus rencontrés dans ces contrées présentait leur implication sociale comme « une folie » sans préoccupation de temps et d’argent. Leur dévouement et leur passion me paraissaient réellement intrigants!

Ma première constatation fut le bien-être que tous dégageaient. Lors de notre visite dans le local d’Entre-Nous, Julie Sénéchal présentait une alternative intéressante pour faciliter la distribution des produits des entreprises locales. Le pont entre les producteurs de la région et les consommateurs est facilité par la mise en place d’un site web (avec la liste de tous les aliments disponibles), ce qui permet aux consommateurs de faire leur épicerie directement en ligne via Entre-Nous, les Paniers de Kamouraska. L’approche humaniste, proche des producteurs, permet d’obtenir des aliments frais avec un service direct. La création de circuits courts est une manière plus écologique de faire son marché qui a un impact moins grand sur la pollution environnementale tout en permettant aux consommateurs de s’alimenter de façon plus responsable. Une telle consommation permet une saine alimentation tout en diminuant les conséquences mondiales de la pollution.

Ma deuxième constatation fut le manque d’information que j’avais devant les possibilités de mieux m’alimenter. Lors de notre visite de l’épicerie coopérative d’alimentation saine l’Églantier, Sonia Lanoë nous a bien expliqué que même si les produits sont disponibles, il est difficile de changer d’habitude. La majorité de la population manque d’information sur les produits frais et sur les bienfaits de la consommation de produits locaux ou biologiques. Cette méconnaissance se manifeste non seulement en terme de responsabilité sociale et environnementale, mais également et surtout pour notre propre santé. Pas surprenant lorsque je regarde ma propre consommation! Et pourtant, en écoutant ses propos, je me suis demandée comment je pouvais consommer sans prendre le temps de regarder la provenance des aliments que j’achète. Les produits sont disponibles, mais mes habitudes de supermarché sont à défaire pour prendre le temps de choisir de manière éclairée les produits qui pourront améliorer à long terme ma qualité de vie.

On attend souvent trop longtemps avant de faire des changements d’alimentation soit par habitude soit par manque d’information, mais quand je prends connaissance des moyens de production de certains produits ou de la provenance éloignée de ce que j’achète, je me dis qu’il est temps de faire certains changements!

Le projet Reporters Nord-Sud de la consommation responsable est une initiative du Carrefour international bas-laurentien pour l’engagement social (CIBLES). Ce projet est rendu possible grâce à l’appui du Fond régional d’investissement jeunesse (FRIJ) et de l’Office Québec Amérique pour la jeunesse (OQAJ).

Partager l'article