Actualité

Comment attirer et retenir des employés

Par Caroline Côté le 2018/03
Image
Actualité

Comment attirer et retenir des employés

Par Caroline Côté le 2018/03

Lorsqu’il y a pénurie de main-d’œuvre, les employeurs se demandent comment faire pour retenir leurs employés et comment en attirer de nouveaux. L’attractivité de l’entreprise joue pour beaucoup dans le maintien du personnel et la satisfaction au travail en est un facteur essentiel. Mais qu’est-ce qui peut améliorer la satisfaction des employés? Sur quels facteurs une entreprise doit-elle miser pour être plus attractive?

C’est un incontournable, l’entreprise doit désormais se soucier du bien-être psychologique de ses employés et miser sur la qualité de vie au travail. Cela suppose de se soucier de quatre axes :

Le travail en lui-même

Les postes doivent faire appel à plusieurs habiletés et permettre un bon niveau de responsabilité et d’autonomie, avec des tâches intéressantes et des occupations variées. L’employé peut y utiliser son potentiel, s’y développer et réaliser des apprentissages. Il doit sentir que son travail est utile, lui permet de s’accomplir et avoir des possibilités d’avancement.

La participation des employés aux décisions qui les concernent

Cet aspect implique que les employés disposent d’une certaine marge de manœuvre et qu’ils peuvent exprimer leurs opinions et être entendus. La communication est primordiale : plus elle est transparente, mieux c’est. La communication doit être efficace, sans perturbations : bien des différences apparaissent parfois entre le message à transmettre, ce qui est transmis et ce qui est compris! Les employés qui sont informés des changements et de leurs causes sont plus aptes à comprendre et à s’adapter, et si l’entreprise est ouverte aux suggestions des employés, c’est encore mieux!

La conciliation travail-vie

L’entreprise doit se soucier de l’équilibre entre la vie professionnelle (travail) et la vie personnelle (vie privée) de ses employés. Ainsi, il peut y avoir une certaine flexibilité dans l’horaire et les conditions de travail en fonction des besoins.

Les conditions de travail

On pense tout d’abord à un salaire juste, à une charge de travail équilibrée (ni surcharge ni sous-charge), à la sécurité d’emploi, à un environnement sécuritaire ainsi qu’à un bon aménagement physique du milieu de travail. De plus, des politiques et des orientations claires et cohérentes, une bonne définition des rôles, un encadrement de qualité et un souci de respecter la justice et l’équité sont de mise. Un tel contexte implique également de favoriser le soutien social, de réduire les conflits et de s’assurer qu’il y a de bonnes relations avec le superviseur, les subordonnés et entre collègues. L’entreprise peut offrir des formations sur la communication efficace et la gestion des conflits, ainsi que favoriser la discussion et les interactions.

Employer du personnel exige aussi de gérer différentes personnalités. Par exemple, si une personne très autoritaire est responsable d’une équipe, il est possible que ses membres se sentent brimés et dévalorisés. L’équipe peut devenir moins efficace et le climat de travail peut se dégrader. Peu d’employés accepteront de travailler longtemps dans un climat de conflit. Un leader plus participatif ou mobilisateur, qui donne du sens au travail des employés, les soutient, les écoute réellement et favorise leur autonomie aura une influence positive sur le climat de l’équipe.

Il y a aussi la question des personnalités difficiles. Si manipulation, dénigrement ou manque de respect font partie du quotidien, les conséquences peuvent être grandes : insatisfaction au travail, stress, épuisement professionnel, anxiété, mal-être. Cela peut aussi faire baisser le rendement, donner une mauvaise réputation à un département et rendre plus ardu le recrutement de nouveaux employés. L’inaction face à tout problème de comportement peut causer bien des problèmes.

Un autre aspect important est la pratique de la reconnaissance qui joue un rôle crucial dans la motivation et le sentiment d’appartenance. Se sentir reconnu donne l’impression d’être apprécié et utile et permet d’augmenter l’estime de soi et l’épanouissement, tout en donnant un sens au travail accompli. Voici quelques façons de faire preuve de reconnaissance :

•Saluer, remercier, accorder de l’autonomie, permettre des aménagements dans l’horaire;

•Féliciter pour le travail fait, les efforts fournis et l’implication;

•Offrir des possibilités de promotion et de développer de nouvelles compétences;

•Reconnaître et valoriser l’expertise et les qualités professionnelles.

Enfin, dans un contexte de pénurie de travailleurs, il ne faut pas négliger le possible apport des nouveaux diplômés. Ils n’ont peut-être pas l’expérience désirée, mais ils sont qualifiés. Pourquoi ne pas envisager une forme de mentorat entre les employés plus expérimentés et les nouveaux? Une piste à explorer!

Partager l'article

Image

Voir l'article précédent

Dis-moi ce qui te fait rire…

Image

Voir l'article suivant

Dans tes dents Gastem!