Champ libre

Le capharnaüm du Musée régional de Rimouski

Par Véronique Lavoie le 2014/05
Image
Champ libre

Le capharnaüm du Musée régional de Rimouski

Par Véronique Lavoie le 2014/05

Du 22 mars au 1er juin 2014, le Musée régional de Rimouski présente, dans la salle Telus, l’exposition Acquisitions récentes, qui compte une quinzaine d’œuvres produites par des artistes québécois entre 1950 et 2006.

Le Musée a pris l’initiative, faute d’espace pour une exposition permanente, de sortir de leur cachette plusieurs toiles encore inédites offertes par des donateurs. Nombre de primeurs et de mystères, voilà ce qui attend le visiteur à chaque tournant de la salle. D’ailleurs, dès l’entrée, une gigantesque toile aux formes géométriques colorées, produite en 1992 par Michel Barbeau, accueille le public.

Michel Barbeau occupe une grande place dans la galerie avec des œuvres aux formes différentes qui jouent, la plupart du temps, avec l’illusion optique. Ne vous surprenez donc pas de rester quelques minutes devant ses oeuvres, captif de son style, tout comme de celui de Jacques Hurtubise, riche en relief.

En plus des jeux avec les formes géométriques de Fernand Leduc, l’exposition offre la monochromie avec un retour aux sources de Claude Tousignant, un art dénudé, sans couleur de Stéphane La Rue ainsi que la technique particulière de Jérôme Fortin. Et ce, dans une seule et même pièce.

Mon coup de cœur est sans contredit Gilet # 8 de Betty Godwin, réalisé par estampe à vernis mou et pointe sèche. Ce qui m’a le plus touchée, en me trouvant devant cette œuvre, est sa transparence, le jeu avec les ombres. Rien n’est caché, tout est illustré dans une certaine sobriété. Je m’imaginais déjà l’histoire du veston mis en scène dans le tableau : à qui il appartenait, pourquoi on l’avait acheté, etc.

Une exposition haute en couleur qui marie vivacité et sobriété du noir et blanc, qui joue avec l’immensité des toiles et leur intimité. Cette exposition, accessible même à ceux qui ne sont pas de fins connaisseurs, est une belle introduction à plusieurs styles et techniques.

Partager l'article