Actualité

Rimouski Ville verte et inspirante

Par Mathieu Perchat le 2024/05
Image
Actualité

Rimouski Ville verte et inspirante

Par Mathieu Perchat le 2024/05

L’auteur fait partie de l’Initiative de journalisme local

Préoccupé par les impacts des changements climatiques sur la santé et sur l’environnement, un groupe de la population rimouskoise a créé une pétition qui appuie la Proposition Rimouski Ville verte et inspirante.

Cette Proposition présente des solutions pour protéger les boisés et les milieux humides situés à Pointe-au-Père qui sont la cible d’un développement résidentiel. Ces solutions entrent en cohérence avec les triples crises que vie le Québec actuellement : sociale, de l’habitation et écologique. Les solutions que développe la Proposition sont aussi applicables pour la protection d’autres milieux naturels.

Les élu.es de la Ville de Rimouski sont les principaux concernés par la Proposition. Cette dernière vise à les faire entendre sur différents points concernant le plan de développement de Pointe-au-Père.

Le premier concerne la perte de milieux humides. En effet, la construction des logements nécessite la détérioration des espaces humides et forestiers. Or, dans un contexte de crise climatique, le GIEC préconise la préservation de ces espaces. Peu importe leur proximité avec un milieu urbain, les écosystèmes ne devraient pas être compris comme des « lieux en attente de développement ».

Ensuite, la localisation de ces futurs logements favorise une dépendance à l’automobile. Or, une telle dépendance représente un fort émetteur de gaz à effet de serre (GES), mais aussi entraine une fragilisation des conditions socio-économiques des futurs résidents et résidentes. En effet, la population sera obligée d’utiliser un véhicule pour accéder aux services essentiels. Or, si le prix du carburant augmente, la condition des ménages sera fragilisée. C’est pourquoi la Proposition et le GIEC préconisent d’éviter l’étalement urbain. Des solutions alternatives permettraient de favoriser la densification des quartiers situés autour du centre-ville, de construire sur des espaces déjà minéralisés. Ces solutions créent des conditions favorables à l’abandon de l’auto-solo. Bien entendu, si un transport collectif (et public) de qualité suit ces alternatives.

La proposition demande alors à la municipalité de Rimouski d’avoir le courage d’amorcer un véritable virage vers une transition socio-écologique. Mais aussi, de respecter les engagements de l’Appel des mairesses et maires en action signés au printemps 2023.

Elle recommande de modifier le projet initial pour réaliser à la place un Parc municipal naturel au niveau du boisé et des terres humides de Pointe-au-Père. Ainsi que d’établir une ceinture verte inviolable et à perpétuité des milieux naturels sur le territoire de la Ville de Rimouski non artificialisés.

Pour la proposition, « changer de direction serait une preuve de courage et d’écoute des citoyen·ne·s qui ont participé aux consultations publiques, et une preuve de vision et d’engagement envers les générations actuelles et futures ».

Le lien de la pétition : https://www.petitionenligne.net/petition_proposition_rimouski_ville_verte_et_inspirante

Appel des mairesses et maires en action : https://appeldesmairessesetdesmaires.squarespace.com

Partager l'article