Actualité

Tous les tapis roulants mènent à Rome (la suite)

Par Sébastien Corriveau le 2024/01
Image
Actualité

Tous les tapis roulants mènent à Rome (la suite)

Par Sébastien Corriveau le 2024/01

Voici la version longue du texte publié dans le plus récent numéro du Mouton Noir (janvier-février 2024P

Version bootleg

Hier, je suis allé au Wal-Mart pis j’ai acheté des ananas à 144 sous. Cent-quarante-quatre sous, pas de taxe sur les produits essentiels, pour des esties de gros ananas de 2,4 kg. Comment est-ce que le fruit a pu être planté, cultivé, récolté, déplacé du Costa Rica jusqu’à Rimouski-doo en étant géré par un distributeur de Floride et une multinationale dans le mid-west pour atterrir FUCKING BON dans mon estomac, pour une fraction du prix d’un sac de croustilles? C’est weird. Ce n’est pas normal. Je ne sais pas ce que je câlissais dans ce magasin là à 7 jours de Noël, mais j’ai touché du paranormal cette journée là. On dépasse la fiction pis Paul Bossé est là, dans mon sac à dos, et me le rappelle.

Paul Bossé qui débarque chez nous pour manger de la lasagne pis boire les meilleurs crus de ma cave! Wow. Il m’a écrit il y a quelques jours, en prévision de sa venue au Salon du Livre de Rimouski-doo. Ça faisait un boutt’ qu’on s’était pas donné de nouvelles, pis ça m’a permis d’aller acheter Tous les tapis roulants mènent à Rome dans le kiosque de poésie pour me rendre compte que c’est même pas un recueil de poésie ton affaire. « Une aventure Un essai de Paul Roméo Bossé ». Sorti sur Perce Neige, une maison d’édition acadienne que j’adore, avec des dessins de Paul Bordeleau. Ah bin câlisse. Méchant beau livre mon bro! Criss man, y’a des couleurs, les dessins sont débiles, la mise en page rock, la couverture se replie par en dedans faque j’peux faire pleins de niaiseries avec, la tranche est ROUGE. Tu sais me prendre par les sentiments.

Ça commence soft, « Chapitre 1 : 1971-1972 », Paul est un bébé, « Chapitre 2 : 1984 », son enfance. On jette les bases du livre, y’a un essai sociétal qui touche au territoire, à la politique, à l’acadiannité, les références culturelles bilingues, en même temps qu’on flirt avec une trame auto-biographique. C’est assez funky la forme de tout ça. Des balles de tennis qui rebondissent sur un mur en brique, c’est anecdotique, ça me ramène quand j’avais 7 ans, et en même temps, ça me fait me demander si les jeunes d’aujourd’hui ont encore les mêmes expériences que ce que nous avons eus. Une marche par un bel après-midi d’été dans plusieurs quartiers résidentiels de banlieue nous fait rapidement constater qu’il y a plus de chars parkés dans la rue que d’enfants qui y jouent. Ouan. Au parc, les jeunes pré-scolaires avec leur parents. Mais les autres, sont où? Devant un écran? Je sais pas.

C’est ben smath ça Paul d’être venu manger chez nous à la fin de ton salon du livre! Les enfants t’ont préparés une pièce de théâtre, on a bu les meilleurs crus de ma cave à bière, je t’ai laissé une copie de ce journal (Le Mouton Noir), on a mangé de la lasagne (végé mais non-végane). Y’a une fleur d’orchidée qui s’est ouverte dans ma cuisine, et tu es arrivé au summum. Deux jours, la fleur a mis 2 jours à ouvrir, les pétales étaient encore verdâtres à leur ouverture, même pas fini de mûrir. La fleur est tombée hier, 18 décembre, alors que je terminais la lecture de ton livre. Un bon 6 semaines s’est écoulé. Ta venue m’a inspiré ce haïku :

Paul Bossé dans’ cuisine

Le free jazz pogné dans l’drum

La révolution dans l’tapis

On avance dans le livre. Là c’est du sérieux. Paul Bossé graisse le couteau ben solide et il ne fera pas de points de suture. Membre de XR, il écrit des phrases comme :

La nouvelle poudre de perlimpinpin qui, il paraît, permet magiquement de sortir de notre impasse climatique porte le nom de « zéro net ». Cette expression signifie que toute émission de gaz à effet de serre est compensée par l’élimination d’une quantité égale de gaz à effet de serre, Kifkif. Zéro net sort rarement en public sans son acolyte « d’ici à l’an 2050 ». D’un coup, toute la planète admire la paire : quel gouvernement, quel entrepreneur, quel gestionnaire, n’est pas fan d’une solution qui fournit trois décennies supplémentaires à pas s’en faire?

Paul Bossé page 232

ahaha! Wow.

Personnage récurent du livre, Monsieur Spock jase souvent de données scientifiques en compagnie de son comparse le Capitaine Paulo Roméo, comme cet échange de novembre 1984 :

                Capitaine Paulo Roméo

Alerte rouge sur la passerelle!

                Monsieur Spock

Oui mon capitaine!

                Capitaine Paulo Roméo

Explication?

                Capitaine Spock

La couche d’ozone, c’est un écran solaire planétaire contre les rayons UV du Soleil. Sans cette couche, ces mêmes rayons seraient capables de stériliser la surface de la Terre.

Depuis sa mise en orbite en 1978, le satellite Nimbus 7, chargé de mesurer la quantité d’ozone dans l’atmosphère, rejetait systématiquement les données cueillies par ses capteurs, les classifiant, en raison des paramètres programmés dans son système d’exploitation, comme des données adhérentes. En examinant d’un œil frais toutes leurs autres données, les scientifiques ont déterminé que le trou dans la couche d’ozone est « apparu » en 1976.

page 71

Paul, Paulo, Paulo Roméo, L’Homme Obsolète, l’auteur joue plusieurs rôles dans son livre. Mais la tangente de tous ces personnages est claire : ils parlent effondrement, publicité, fonte, croissance, exploitation, irving. L’utilisation de personnages populaires ou fictifs rend le lecteur encore plus près de l’histoire racontée, on s’accroche à des personnages que l’ont connaît déjà : Bill Lee, Obélix, Spock, et bien d’autres

Le livre permet aussi de faire une petite rétrospective de l’arène politico-économique des dernières décennies. On revoit passer Paul Martin qu’on avait clairement oublié, la venue de Jean-Paul II pis de la Reine à Moncton, des choses que Trudeau Ier avait fait mais que je savais pas pan toute [peut-être que le fait d’être québécois me donne seulement l’information que les 16 années de gouvernement PET, c’est l’élection de la St-Jean pis la crise d’octobre, et rien d’autre?], les années Reagan, le Club de Rome, les chercheurs de Harvard ou des pétrolières qui allument des feux à une époque où on ne croit pas possible qu’ils étaient déjà au courant, Jimmy Carter qui livre un plaidoyer contre le consumérisme en 1979 (une chance qu’il n’a pas été réélu et que Reagan a gagné en 1980!), Gorbatchev, etc. Dans notre quotidien toujours alimenté par des nouvelles fraîches, ça fait du bien de prendre un pas de recul historique et de regarder la grosse image de notre passé tout en se remémorant les plus beaux moments du capitalisme extrémiste dans lequel nous vivons.

Pis là j’arrive sur la fin de l’écriture de mon article. Noël est presqu’arrivé, les enfants jouent dans le salon, je regarde le livre qui traîne : « Tous les escaliers roulants mènent à Rome », je repense à La Grande Place et à feu-l’unique-escalier-roulant de Rimouski-doo, le symbole du progrès : un escalier roulant!!! wow. Et puis… quoi??? TAPIS ROULANTS? C’est écrit : « Tous les tapis roulants mènent à Rome », tout comme le titre de cet article, aucune erreur possible, le titre du livre est bel et bien TAPIS ROULANTS et là s’effondre toute la perspective de ce titre. Dans l’escalier roulant, symbole du progrès, au moins, tu t’en vas quelque part… mais un tapis roulant? Tu coures devant un mur blanc dans le sous-sol d’un hôtel dans le but d’avoir réalisé ton cardio et de garder la forme (parce que t’as passé la journée assis devant un écran, mettons), ou juste parce qu’on est une bande de psychopathe qui a besoin de se défoncer afin d’avoir un semblant de bonheur…

Comme un gros cave, le 24 décembre, 16 jours après mon accident de trois-skis, j’ai mal j’ai mal j’ai mal et je me décide à aller consulter. Mon entorse est une entorse, mon ligament est en train de ressouder et ça va bien OK, mais on a pris une photograhie radioactive de ma cheville sous plusieurs angles et y’a une belle fracture au même endroit. 16 jours à nier la réalité. Ma première réaction avait été « c’est juste foulé pis pas cassé, ça va réparer vite, vous allez voir ». 16 jours plus tard, les expertes consultent Radio-X pis c’est juste évident le diagnostic. Va dont te mettre un plâtre pis bouge pu pendant 6 semaines. « Ouais, mais je peux pas aller faire de patin avec mes enfants??? » Non. « Ma compétition de Snöberg Cykel (vélo de montagne enneigée) en Suède? » NON. « Brûler 20 litres de gaz pour aller à ma job… » ça aussi c’est non! L’aveuglement volontaire pendant qu’on conduit directement à notre perte.

                Capitaine Paulo Roméo

Spock? Spock? Où es-tu? Diantre! Faut-il vraiment vérifier si la Terre est ronde?

Tous les tapis roulants mènent à Rome

Paul Bossé

2023au moins 200 pages

Partager l'article