Actualité

Une santé en danger à cause du changement climatique

Par Mathieu Perchat le 2023/09
Image
Actualité

Une santé en danger à cause du changement climatique

Par Mathieu Perchat le 2023/09

L’auteur fait partie de l’Initiative de journalisme local

La Direction de la santé publique du CISSS du Bas-Saint-Laurent dévoile aujourd’hui son rapport sur la vulnérabilité populationnelle régionale aux changements climatiques (VRAC). Ce rapport est le fruit d’une importante réflexion sur les changements climatiques qui représentent, selon l’Organisation mondiale de la santé, la plus grande menace de santé du 21e siècle.

Au Bas-Saint-Laurent, on prévoit une augmentation de l’intensité et de la fréquence de plusieurs phénomènes climatiques comme la chaleur, les feux de végétation, l’érosion côtière, les inondations, les précipitations extrêmes, les allergènes et les vecteurs de maladies. Ces phénomènes ont de nombreux effets sur la santé des populations, particulièrement sur celles dites « sensibles » (enfants, personnes âgées, personnes isolées socialement, travailleurs extérieurs, etc.).

À travers ses interventions entourant la réduction des inégalités de santé, la promotion d’environnements favorisant de saines habitudes de vie, la prévention des traumatismes, des maladies infectieuses et chimiques d’origine environnementale ou encore la surveillance des impacts sur la santé des aléas climatiques, la Santé publique contribue à l’atténuation et à l’adaptation aux changements climatiques, en plus d’œuvrer à un monde plus juste et plus sain. Toutefois, l’adaptation aux changements climatiques est un enjeu complexe. Mais sous la loupe de la santé et de l’équité, ce défi pourrait représenter l’occasion d’envisager un avenir respectueux des limites planétaires, tout en améliorant simultanément la santé et le bien-être de la population.

L’évaluation de la vulnérabilité de la population du Bas-Saint-Laurent aux changements climatiques servira d’assise aux discussions à venir autour du « PARC », le Plan d’adaptation régional de santé publique en changements climatiques. À travers ce plan, la Santé publique régionale souhaite poursuivre son engagement envers la santé de la population du Bas-Saint-Laurent et envers une vision collaborative de l’action en santé, à l’aube des bouleversements qui l’attendent.

Dans cette optique, la Direction de la santé publique s’associe avec le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent dans la création d’une Table régionale d’adaptation au climat pour soutenir la planification d’actions durables et équitables avec différents partenaires.

Source

https://crebsl.com/communiques/?id=communique_rapportvrac_dsp_vrac&a=2023

Partager l'article