Le blogue du rédac

Quels sont les bienfaits du petit marais de Kamouraska ?

Le blogue du rédac

Quels sont les bienfaits du petit marais de Kamouraska ?

Le comité de mise en valeur du petit marais de Kamouraska, avec la collaboration d’OBAKIR, l’organisme des bassins versants de Kamouraska, L’Islet et Rivière-du-Loup, invite les citoyens à une rencontre d’information qui portera sur les particularités du petit marais de Kamouraska et ses services écologiques, le 22 septembre, à 20 h, à la salle communautaire de Kamouraska.

Antoine Plourde-Rouleau, directeur général d’OBAKIR et biologiste, sera le conférencier invité. Il abordera notamment le rôle joué par le petit marais de Kamouraska comme site de nidification, d’alimentation et de migration pour de nombreuses espèces d’oiseaux.

Le biologiste expliquera également de quelle manière les marais interviennent pour rendre des services aux habitants côtiers à l’heure des changements climatiques.

« Les gens doivent considérer les marais comme des alliés, car ils agissent comme une barrière naturelle face aux inondations et à l’érosion des côtes. », souligne Antoine Plourde-Rouleau. Les marais auraient aussi un rôle à jouer contre les risques d’intrusion des eaux salées dans les sources souterraines. Au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie, 63 % des habitants comptent sur leur propre puits pour s’approvisionner en eau potable, selon les informations de l’organisme OBAKIR.

Un écosystème fragile

Lors de la conférence, la fragilité de cet écosystème particulier, l’impact des comportements humains et la nécessité de protéger ce milieu vulnérable feront également partie des thèmes abordés.

La présence de plantes envahissantes qui modifient l’écosystème et ses habitats, l’érosion, les déchets, la marche hors sentiers et la cueillette des plantes font partie des dangers susceptibles de nuire à ce milieu fragile.

La séance d’information a pour but de permettre à tous ceux et celles qui le souhaitent de découvrir, de mieux connaître ou de trouver réponse à leurs interrogations au sujet de ce lieu. Une période d’échanges est aussi prévue lors de la rencontre.

 

 

Partager l'article