Terrain synthétique, une nuisance pour l’environnement et la santé?

Terrain synthétique, une nuisance pour l’environnement et la santé?

2 août 2022 par 


Grande annonce pour Rimouski : « La Ville est heureuse dannoncer la fin des travaux de mise à niveau du terrain synthétique au complexe sportif Guillaume-Leblanc. »1

Est-ce que ce type de terrains composés de microparticules de plastique devrait nous inquiéter davantage?

Le débat scientifique est loin d’être unanime en ce qui concerne les risques associés aux terrains de gazons synthétiques. « Plusieurs scientifiques contestent les conclusions des études citées par l’industrie et les différentes autorités gouvernementales pour affirmer que les gazons ne posent aucun danger. »2

« Dans le monde, 90% des granulés ajoutés aux terrains de football artificiels sont composés de caoutchouc SBR qui proviennent de pneus recyclés, le solde est composé de particules de gomme neuve provenant de lindustrie chimique. Ces granulés ont été mis en cause, car ils peuvent contenir des produits chimiques qui seraient toxiques et potentiellement même cancérigènes. »3

La présidente de l’organisme Environment and Human Health Inc, Nancy Alderman, réclame même un moratoire sur la construction de nouveaux terrains artificiels jusqu’à ce que de nouvelles études indépendantes soient réalisées : « Je trouve révoltant qu’on laisse jouer des jeunes sur ce type de surface sachant très bien qu’elles contiennent des agents cancérigènes. »

Le toxicologue Vasilis Vasiliou, professeur à l’Université Yale, préfère aussi que ses enfants évitent les gazons synthétiques : « Je ne peux pas affirmer que des enfants développeront un cancer s’ils jouent sur ces surfaces régulièrement, mais je ne peux pas dire non plus qu’il n’y a pas de risque. L’industrie dit que c’est sécuritaire, mais il y a plusieurs raisons de croire le contraire. Nous avons besoin de plus d’études. » 

Des études européennes confirment que les terrains synthétiques sont « un désastre pour l’environnement » et que l'eau mise en contact avec les granules plastiques présente « une toxicité aigüe »4.

Au Québec, à l’été 2019, l’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie annonçait qu’elle n’aménagera pas de nouveaux terrains de sport en gazon synthétique sur son territoire au nom de l’environnement : « Nous prenons la meilleure décision basée sur la science. Il nest pas question que notre administration recule sur un sujet aussi crucial. Il ny a aucune raison qui va me convaincre dabandonner le combat. Combattre le réchauffement climatique est cent fois plus important. », affirmait alors le maire François Croteau.

Les terrains en gazon synthétique retiennent la chaleur lors des périodes chaudes et ensoleillées. Ils amplifient les effets du réchauffement climatique et forment des îlots de chaleur.

Le médecin-conseil à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), Pierre Gosselin, abonde dans le même sens : « L’îlot de chaleur créé par une surface synthétique est une raison suffisante pour opter pour une pelouse naturelle. Le nombre de journées chaudes va tripler dici 20 ans, peut-être plus. Ce nest pas le temps [de] rajouter [des terrains en gazon synthétique]. On préconise plutôt de verdir et de réduire la chaleur moyenne de la ville. »5

Le journal néerlandais Chemosphere conclut lui aussi, en 2013, que « lutilisation de pneus en caoutchouc recyclés, particulièrement dans les aires de jeux et d'autres installations pour les enfants, devrait être un sujet de préoccupation. »

Au Danemark, on estime que 3 à 5 tonnes de granulés sont ajoutées chaque année à chaque terrain de football en gazon artificiel, dont la moitié se retrouvera dans l'environnement. Les taux sont similaires dans les autres pays européens.

Il semble toutefois que ces informations ne se soient pas rendues ici. Le maire de Rimouski préconise plutôt le développement économique en affirmant : « La tenue de la 57e Finale des Jeux du Québec à l’été 2023 est une occasion en or de moderniser et daméliorer nos installations de sports et loisirs. Le terrain synthétique bénéficie aussi de cette cure de rajeunissement qui permettra une pratique plus agréable et sécuritaire pour les utilisatrices et utilisateurs, dont nos équipes sportives locales. »

Achevée il y a quelques jours, la réfection de la surface synthétique du complexe sportif  rehausse-t-elle la qualité des infrastructures, ou nuit-elle gravement à la santé des enfants ainsi qu'à l'environnement?

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe