Un documentaire troublant qui laisse un goût amer

Boisboucache, une terre interdite?

Un documentaire troublant qui laisse un goût amer

8 juin 2022 par 


Le Boisbouscache, terre publique de la MRC des Basques, vaste forêt de 152 km2, traverse les municipalités de Sainte-Françoise, de Saint-Mathieu-de-Rioux et de Saint-Médard. Boisbouscache : territoire sous influence, c’est le titre du documentaire réalisé par Jean-Claude Coulbois et produit par Robert Lacerte en 2021. À travers plusieurs témoignages de citoyens et de citoyennes des municipalités environnantes, le documentaire met en lumière la réalité sombre de ces terres.

La caméra de Coulbois donne à voir un paysage tout à fait magnifique, malgré la présence de plus en plus marquée d’éoliennes. Le documentaire révèle que, malgré cette beauté, ce grand territoire non organisé signifie pour la majorité des gens l’interdit, la revendication et même la peur. Bien que ces terres soient publiques, il est défendu pour les non-membres du Club Appalaches d’y pratiquer toute activité de chasse et pêche, et même de s’y promener. Le terme public perd ici tout son sens…

Omerta?

À travers certains témoignages, on mesure le contrôle que le Club privé et très sélect des Appalaches exerce depuis 1910 ainsi que l’impact de l'inactivité gouvernementale à différents égards. Le documentaire s’interroge sur le rôle que jouent les personnes en position d’autorité dans certains jugements. Malgré les efforts déployés par les Malécites de l’Est-du-Québec, par la MRC des Basques et même par de simples citoyens depuis plusieurs années, on constate avec malaise qu’il est difficile, voire impossible de reprendre le pouvoir décisionnel sur ces terres ancestrales.

Dénoncer, mais comment?

Je crois que ce documentaire, porteur d’une dénonciation vis-à-vis des industries étrangères qui réussissent à s’installer malgré les lois, les élus et les citoyens, est nécessaire. La mainmise sur ce territoire a commencé avec l’exploitation forestière, les clubs privés américains et se poursuit maintenant avec l’industrie énergétique… Le développement du parc éolien montre bien que les décisions économiques l’emportent souvent sur la sauvegarde de l’écosystème. La MRC des Basques a rentabilisé cet espace en investissant dans l’énergie renouvelable, ce qui peut paraître louable. On désenchante vite quand on comprend que ce nouveau partenaire est français, qu’il vient donc encore une fois de l’étranger. Le perdant dans l’histoire reste la population. C’est à se demander s’il serait possible d’être enfin maître chez soi, ne serait-ce que pour cueillir des champignons…

Le documentaire sera présenté:

14 juin, Coopérative de solidarité Paradis, Rimouski à 19 h 30

15 juin, Salle communautaire Saint-Médard à 19 h

16 juin, Salle communautaire de Saint-Mathieu-de-Rioux à 19 h

17 juin, Auditorium de l'École secondaire de Trois-Pistoles à 19 h.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe