Lettre aux écolos patients et à ceux qui trouvent qu'ils nuisent

Lettre aux écolos patients et à ceux qui trouvent qu'ils nuisent

26 avril 2022 par 

« On a besoin de Steven Guilbeault au gouvernement et on aurait besoin de plus de Steven Guilbeault. »

Laure Waridel, fondatrice d’Équiterre, 8 avril 2022

 « On a besoin de Steven Guilbeault au gouvernement et on aurait besoin de plus de Steven Guilbeault. »

Hugo Séguin, ancien conseiller principal chez Équiterre et président du conseil d'administration du Réseau Action climat Canada, 7 avril 2022

 « Quelle fierté de voir aujourdhui mon compagnon darme Steven Guilbeault  accomplir ce pour quoi il travaille depuis 30 ans. Nous sommes nombreux à sentir quil a posé aujourdhui un geste important en notre nom et au nom des prochaines générations. »

Karel Mayrand, ancien président de la Fondation David Suzuki, 29 mars 2022

 « Patrick Bonin de GreenPeace a confiance en Steven Guilbeault au poste de ministre de l’Environnement. »

QUB radio, 26 octobre, 2021

Malgré les mauvaises nouvelles qui se succèdent, la gauche doit rester unie derrière ses grands chefs écologistes!

Alors, je reste solidaire de mes frères et sœurs d’arme du mouvement écologiste comme Raël, Moïse Roch Thériault, Steven Guilbeault le Guy-Turcotte-de-l’écologie, Karel Mayrand, Laure Waridel, Hugo Séguin le gogo-boy-d’extrême-centre, les influenceurs de Sunwing et l’industrie propre du pétrole vert du Canada.

Il faut donner la chance aux coureurs si l’on veut vieillir riche en sauvant la planète!1

La transition ne se fera pas du jour au lendemain, soyons confiants envers nos leaders!

Je demeure solidaire de la clique progressiste d’Équiterre, des vendeux d’chars électriques et des lapins à batterie du capitalisme vert qui sont capables de collaborer avec le pouvoir politique et corporatif en mettant de l’eau dans leur gaz. Après tout, le climat actuel donne raison à l’ardente patience de cette écobourgeoisie. Non?

Je demeure solidaire des 2-3 environnementalistes médiatisés qui parlent au nom d’une centaine de regroupement d’écolos. Ces rockstars du développement durable potinent mollement dans les médias usant leur langue de bois à force de sortir la cassette. Ces 2-3 écolos qui monopolisent et orientent le discours, c’est comme de la démocratie représentative, mais sans élection.

Jean Charest avait souligné à quel point monsieur Guilbeault était un excellent collabo : «Steven Guilbeault a choisi une autre façon de militer […] il travaille avec les forces politiques en place pour faire avancer les choses plutôt que de chercher la confrontation. Cest très précieux pour la société.»Quand Jean Charest dit que tu es précieux, c’est que tu vaux cher pour le statu quo. Faisons un Pacte : promettons-nous de voter Libéral aux prochaines élections pour bloquer les Conservateurs.

Comme l’écrivait l’écologiste la plus médiatisée au Québec, il y a quelques mois à peine, madame colibri-transitoire Waridel3 : «Cher Steven, jai confiance en toi. Je sais que tu fais de la politique pour les bonnes raisons. Je voterai pour les libéraux.» C’est d’une acuité visionnaire! La gauche doit rester unie!

Je suis solidaire des grandes banques innovantes canadiennes qui ont augmenté leur aide aux énergies fossiles de 70% en 2021.4 De 2016 à 2021, elles ont apporté un soutien de près de 700 milliards de dollars aux vitales énergies fossiles. La RBC est de loin celle qui a le meilleur bilan (201 milliards au total), suivie de la coquine Banque Scotia (149 milliards), de la TD qui n’a pas à rougir (141 milliards), de la polissonne Banque de Montréal (117 milliards) et la CIBC qui traîne de la patte (90 milliards). MAIS! Elles reconnaissent qu’une réduction des émissions de gaz à effet de serre est nécessaire. On avance! C’est un pas dans la bonne direction, bravo! Alors, calmez-vous, les écolos impatients qui incitent les gens à lancer des briques, des roches et des Diva Cup dans la vitre de la banque RBC (située au 1 Rue St Germain E, Rimouski, QC G5L 5H7) à chaque jour comme une Intifada-Écolo. Plutôt que de critiquer les banques qui collaborent à l’amélioration du monde, il faut investir les lieux de pouvoir pour les transformer de l’intérieur. Devenez PDG, gang de hippies puristes. On n’a pas de temps à perdre : investissez! « Changer le monde, un REER à la fois », que disait si justement une écologiste dans le magasine L’Actualité.5 

« COOL, un geste à la fois »

Slogan d’Équiterre

Par contre! Je dénonce les propos du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, qui écrivait sur Twitter : « Les militants du climat sont parfois dépeints comme des radicaux dangereux, mais les radicaux vraiment dangereux sont les pays qui augmentent la production de combustibles fossiles. » Je vois mal comment on peut penser sauver le climat de notre planète à coup de publications sur Twitter qui attaquent le ministre de l’Environnement et ses amis de l’énergie presque propre. J'ai toujours refusé de m'adonner aux attaques personnelles et je ne commencerai pas aujourd’hui. Alors : Fuck you Antonio! J’embarque pas dans ton shame de petit macaque sous-développé onusien. Comme disait la grande Michelle Obama : «When they go low, we go high». Ce qui veut dire : «Quand ils descendent, nous sommes drogués.» 

Si on mettait nos énergies à combattre et censurer les écologistes radicaux plutôt que de se scier les jambes mutuellement entre gens raisonnables, le monde ne serait pas ce qu’il est. Réformistes de tous les pays, unissez-vous!

 « Le budget fédéral ravit les pétrolières et entreprises albertaines »

Radio-Canada, 7 avril 2022

 « J'ai rendu visite à une épicerie zéro déchet ce week-end! »

Steven Guilbeault, 11 avril 2022



[2] https://nouvelles.umontreal.ca/article/2015/04/22/steven-guilbeault-leminence-verte/

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe