Je suis fucking riche

Je suis fucking riche

27 avril 2022 par 


J'ai été chanceux dernièrement. J'ai écrit les paroles d'une chanson et j'ai fait pas mal d'argent. On pourrait même dire que j'ai fait du cash en tabarnak. Dorénavant, je ne mange que de la bouffe bio. J'ai pu m'acheter une voiture quand même luxueuse. Je me suis acheté un condo dans un quartier que j'aime bien de Montréal. J'ai décidé de ne porter que des bas et des bobettes neuves, et de les jeter après chaque utilisation. Aussi, j'ai placé pas mal d'argent à la bourse, et ça a fructifié, j'ai fait de gros profits sur mes actions.

Si j'avais écrit un texte de chanson qui dit à peu près ce que vous venez de lire, est-ce que vous écouteriez ma chanson en disant qu'elle est vraiment bonne? C'est pourtant ce que vient de faire un jeune chansonnier. Si c'était écrit de façon humoristique, ça serait probablement comique, mais rendu à son 3e album à déblatérer son estime de lui et son succès, on comprend que ce qu'il dit est réel et qu'il s'en vante. 

Le dernier rapport du GIEC sorti il y a à peine deux mois recommande d'acheter un maximum de trois morceaux de vêtements neufs par année. Hé bien notre jeune chansonnier se vante de ne porter que du linge neuf, tous les jours, et de ne le porter qu'une seule fois! Come on man, fait de la musique de ton temps!

En grand visionnaire, la chanson qui sonne comme un gros tas de marde prédit que certaines personnes (MOI!!!) vont trouver que cette chanson est un gros tas de marde, et il nous dit alors que c'est la preuve que la chanson est bonne, parce que je suis juste jaloux. Et bien. Que dire…. Sérieusement? … … … 

BEN OUI JE SUIS JUSTE JALOUX!!!! Aussi, le texte de la chanson nous apprend que les autres jeunes chansonniers utilisent le nom de cet artiste dans le but de faire augmenter la valeur de leur texte : c'est pourquoi je vais taire son nom ici afin de conserver la valeur merdique de ce texte!

Vous souvenez-vous de Daniel Bélanger, à la fin des années 90, après les succès de ses deux premiers albums, quand il a écrit une chanson où il raconte à quel étage il a acheté son nouveau condo, le fait que sa femme ne porte que des vêtements de designers québécois, les souliers de cuir italiens qu'il achète à coup de 20 pour en avoir une paire de chaque couleur, la petite décapotable noire qu'il s'est achetée pour sa fête, et ses vacances 6 fois par année à la Barbade ? Non????? Et voilà. Même s’il aurait probablement pu écrire une chanson dans ce genre-là, il a décidé d'écrire Rêver mieux :

"regarde autour de toi

combien ils sont malheureux 

rêver mieux 

est si difficile ".

Au final, non seulement je suis jaloux de la valeur infinitésimale des textes du jeune chansonnier, mais je suis aussi très jaloux de l'aveuglement des amateurs de l'artiste qui trouvent que ces textes sont siiiiiiiii géniaux! Dans un prochain texte, nous analyserons comment la pollution engendrée par la livraison d'un trio macpoulet par jet privé peut être neutralisée grâce à la plantation d'arbres dans le Nord québécois™!

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe