FabRégion Bas-Saint-Laurent : une dernière tournée des citoyens

FabRégion Bas-Saint-Laurent : une dernière tournée des citoyens

L'autrice fait partie de l'Initiative de journalisme local
26 avril 2022 par 


Dans le cadre du projet de recherche-action FabRégion Bas-Saint-Laurent, une vaste consultation des populations a été menée pour entamer un dialogue et cocréer les solutions pour accélérer l’autonomie du Bas-Saint-Laurent. Après avoir réalisé une tournée des experts, réunissant plus de 200 personnes, et deux tournées des citoyens, qui ont eu lieu en avril à distance et à Rivière-du-Loup, une dernière tournée des citoyens est prévue en présence à Rimouski, le 7 mai prochain.

Ces rencontres de consultation ont trois intentions : informer, inspirer et finalement cocréer l’avenir de la région. Cette tournée des territoires du Bas-Saint-Laurent a pour but d’aller à la rencontre des acteurs et artisans de la FabRégion pour cocréer une vision partagée de sa construction et des trajectoires de développement les plus prometteuses pour en assurer la réussite. La tournée avait prévu la tenue de sept rencontres : trois rencontres sectorielles avec des acteurs spécialisés, trois rencontres citoyennes avec des groupes et des résidents engagés en faveur de l’autonomie régionale, et une rencontre synthèse pour assurer la convergence des travaux et réflexions. La dernière rencontre des citoyens aura lieu en présence à Rimouski le samedi 7 mai, de 13 h 30 à 16 h 30, à l’Hôtel Rimouski, situé au 225, boulevard René-Lepage Est. Les personnes intéressées à participer doivent remplir un formulaire d’inscription.

La pandémie, l’inflation et la guerre en Ukraine montrent la nécessité de favoriser une plus grande autonomie et une meilleure résilience de la région face aux crises. « Il est temps aujourd’hui de dépasser le stade des initiatives individuelles ou localisées pour faire un projet collectif partagé et porté par tous et toutes. Cela implique d’abord de coordonner les différentes initiatives et la diversité des acteurs engagés dans le mouvement pour que tout le monde travaille dans le même sens et puisse renforcer mutuellement l’économie sur une base sociale et écologique », mentionne le communiqué.

Le projet de FabRégion Bas-Saint-Laurent, coordonné par Le Laboratoire en innovation ouverte du Cégep de Rivière-du-Loup, s’inscrit dans le réseau international de villes et régions FabCity, dont l’objectif fondamental est de rendre les villes et territoires plus autonomes. Depuis octobre 2020, le Bas-Saint-Laurent est devenu le premier territoire canadien à s’engager dans le réseau FabCity. Le réseau prend son origine dans les premières expériences menées par Barcelone, en lien avec le MIT de Boston et le réseau international des FabLabs, visant à rendre la ville plus productive et autosuffisante. C’est en 2014 que les premières villes ont répondu au défi lancé par Barcelone de devenir autonome d’ici 2054, formant ainsi officiellement le réseau FabCity.

 

 

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe