Le cocktail Molotov : une arme de dérision massive

Le cocktail Molotov : une arme de dérision massive

27 février 2022 par 


Une brasserie de Lviv, en Ukraine, a décidé de fabriquer des cocktails Molotov pour résister à l’invasion des forces russes.

Sur sa page Facebook, un des employés de la brasserie a publié une photo de la production artisanale et cette mention : « L’équipe de la brasserie Pravda met en bouteille aujourdhui. Cest un embouteillage très spécial. Tant de gens prêts à aider. Nous mettrons la bière en bouteille plus tard. »

Lors de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le ministère ukrainien de la Défense a demandé aux civils de fabriquer des cocktails Molotov pour combattre les troupes russes. À cet effet, il distribue aux civils une méthode de fabrication comprenant l'utilisation de mousse de polystyrène comme agent épaississant pour permettre au liquide incendiaire d'adhérer aux véhicules ou à d'autres cibles. En pareille circonstance, on peut se demander ce que le ministère canadien de la Défense aurait suggéré de fabriquer aux Canadiens? Simplement lancer une Molson Canadian contre l’envahisseur ferait sans doute la job. L’ennemi conclurait que ça ne vaut pas la peine d’envahir un pays fabriquant de l’aussi mauvaise bière.

Qu’est-ce qu’un cocktail Molotov?

Un cocktail Molotov est une arme incendiaire artisanale dont le composant principal est un liquide inflammable, habituellement de l'essence ou de l'alcool, contenu dans une bouteille en verre. Lancé contre un char, le dispositif éclate lors de l'impact répandant du liquide inflammable dans le bloc moteur à travers les grilles d'aération rendant le blindé inutilisable par destruction des tuyaux en caoutchouc, inflammation du réservoir de carburant et privation de l'alimentation en oxygène du moteur. Le cocktail dit Molotov a fait son apparition durant la guerre d’Espagne qui a duré de 1936 à 1939.

Mais doù tire-t-il son nom?

Le cocktail «Molotov» ne porte pas le nom de son inventeur, mais celui d'un politicien de l'URSS, Viatcheslav Molotov. Le terme « cocktail Molotov » est un hommage ironique des soldats finlandais à Molotov, ministre des Affaires étrangères de l'Union soviétique durant la Seconde Guerre mondiale.

L’armée finlandaise, qui est mal équipée en armes antichars et largement dépassée en nombre contre les chars d'assaut de l'Armée rouge, emprunte ce dispositif incendiaire facile à réaliser et transporter.

Quand Molotov clame sans vergogne, dans des émissions de radio propagandistes, que l’armée russe ne bombarde pas la Finlande, mais qu’elle est plutôt dans une mission humanitaire consistant à livrer des denrées alimentaires aux Finlandais qui n’ont pas de quoi se nourrir, ceux-ci commencent à appeler les bombes aériennes soviétiques les « paniers pique-nique de Molotov ». Y’a des limites à manger épicé. En manque d’armes, surtout celles pour contrer les chars soviétiques en grand nombre, les soldats finlandais ont recours à des bouteilles d’alcool enflammées qu’ils baptisent les « cocktails Molotov » pour succéder aux paniers pique-nique. Une façon de répondre au mensonge du ministre Molotov.

C’est pourquoi on peut qualifier le cocktail Molotov d’arme de dérision massive. Il va sans dire, par contre, que ce n’est pas juste pour rire.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe