Des petits gestes écolos du quotidien pour sauver la planète!

Des petits gestes écolos du quotidien pour sauver la planète!

22 janvier 2022 par 


En 1956, dans L’obsolescence de l’homme, Günther Anders écrivait : « Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. […] Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. […] L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu. Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutiennent devront ensuite être traités comme tels. »

M’inspirant des mots et des avertissements de Günther Anders, je propose 35 petits gestes écologiques à adopter au quotidien pour sauver la planète!

1. Composter son bulletin de vote.

2. Recycler Steven Guilbeault.

3. Récupérer les moyens de production.

4. Trier les déchets des radios-poubelles.

5. Chauffer efficacement sa maison en brûlant des banquiers.

6. Abattre moins d’arbres mais plus de riches.

7. Éteindre complètement les appareils électriques lorsqu’on opère Jeff Bezos.

8. Acheter une courge butternut bio pour tabasser ceux qui se vantent de fermer l’eau du robinet en se brossant les dents.

9. Limiter l’usage de la climatisation l’été en invitant Dany Turcotte à venir faire des frettes.

10. Utiliser les transports en commun pour aller dans Westmount crever des pneus de char.

11. Rouler à vélo ses joints.

12. Utiliser des sacs réutilisables pour emballer son épicerie ou une dépouille de Desmarais.

13. Acheter un tank vert à Greta Thunberg.

14. Manger moins de viande mais plus de légumes comme François Lambert.

15. Éteindre la lumière en sortant de la cellule à Bronfman.

16. Utiliser un bidet pour noyer un bourgeois.

17. Voler de la bouffe au Maxi en famille.

18. Adopter un chat de la SPCA plutôt qu’un ver des sables d’Arrakis.

19. Électrifier les transports en commun et les chaises sur lesquelles la CAQ est assise.

20. Plutôt que d’utiliser un malaxeur, battre une police à la main.

21. Connecter l’aqueduc des 38 communautés autochtones sans eau potable à la grosse tête d’hydrocéphale de Guy Nantel.

22. Promouvoir l’idée qu’il n’y a rien de moins naturel que la nature humaine.

23. Brancher une turbine éolienne aux portes tournantes des ministres libéraux.

24. Comme pour les bouteilles, consigner l’État québécois pour que le privé nous le rapporte.

25. Faire comprendre la supercherie de l’économie circulaire à un écobourgeois en lui faisant ravaler sa salive pour le nourrir jusqu’à ce qu’il meure de faim.

26. Donner une brosse à dents pour rénover la cathédrale de Rimouski aux écolos qui disent : « Chaque geste compte! C’est mieux que rien! »

27. Remplacer le tir aux pigeons d’argile par le tir aux fusées de tourisme spatial.

28. Sur les autoroutes, créer des voies rapides réservées aux Winnebago qui mènent à des immenses jumps.

29. S’inscrire à un cours de menuiserie pour fabriquer soi-même une potence à lobbyistes pétroliers.

30. Réquisitionner tous les magasins de grande surface pour les transformer en logements sociaux, en milieux culturels, en lieux d’échange et de partage gratuit, en églises païennes et en refuges pour animaux abandonnés ou artistes oubliés.

31. Aux heures de grande écoute, obliger les présentateurs de bulletin d’informations à lire en direct des livres anticapitalistes d’extrême gauche, des pamphlets d’écologistes radicaux et des manifestes de sorcières magiques.

32. Tatouer le mot « COLLABO » dans le front de chaque vedette porte-parole d’une corporation polluante.

33. Ramener les cours d’économie familiale au secondaire, mais remplacer la confection de boxers par la confection de bombes artisanales.

34. Remplacer les équipes sportives des cégeps par des black blocs.

35. Unir les militants et les militantes écologistes avec le Cercle des fermières pour créer un FLQ vert.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe