dernier numéro

Vol XXVI No 4, mars-avril 2021, Danger: langue en péril?

Les piétons du Bas-Saint-Laurent invités à s’exprimer

Les piétons du Bas-Saint-Laurent invités à s’exprimer

L'auteur est journaliste de l'Initiative de journalisme local, financée par le gouvernement du Canada
23 mars 2021 par 


Les piétons du Bas-Saint-Laurent auront l’occasion de se faire entendre par l’organisme qui défend leurs droits, Piétons Québec, ce soir. Ils pourront également en apprendre davantage sur les aménagements permettant de mieux protéger ceux qui pratiquent le transport actif.

Piétons Québec effectue en ce moment une tournée virtuelle du Québec. Après l’Estrie et le Saguenay-Lac-Saint-Jean, c’est maintenant au tour du Bas-Saint-Laurent d’être visité. Largement dominée par l’automobile, la région a un bilan peu enviable en termes de sécurité des adeptes de la marche : son taux de piétons décédés chaque année par 100 000 habitants est de 1,20, soit le deuxième pire de la province après le Nord-du-Québec. La moyenne nationale est de 0,76.

« C’est sur les routes où la vitesse est grande qu’on remarque un nombre plus élevé de piétons décédés dans une collision dans votre région, c’est-à-dire les routes numérotées mais aussi les chemins et les rangs. Sur ces routes, les piétons ont un fort sentiment d’insécurité, du fait de la cohabitation avec des camions lourds et du manque d’espace pour marcher », détaille la directrice de Piétons Québec, Sandrine Cabana-Degani.

Partager ses problèmes

Ce mardi soir à 19 heures, les citoyens sont donc conviés à une soirée d’information et de discussion qui aura lieu sur la plate-forme Zoom. Dans un premier temps, une présentation de pistes d’action pour favoriser la pratique de la marche en toute sécurité sera faite par Piétons Québec. Puis les participants seront invités à prendre la parole pour identifier les problèmes qu’ils rencontrent au quotidien lorsqu’ils se déplacent à pied.

Demain mercredi, ce sera au tour des élus de discuter avec l’équipe de Piétons Québec. « On sait que parfois, la volonté de créer des milieux de vie plus sécuritaires est là, mais que des obstacles se dressent au moment de passer à l’action. On est intéressés à documenter ces obstacles », explique Mme Cabana-Degani.

Finalement, jeudi matin, ce sont les professionnels du milieu qui rencontreront Piétons Québec. Ils auront droit à un programme un peu plus complet, incluant notamment une présentation d’un portrait régional par Andrée Lambert, de  la direction de la santé publique du Bas-Saint-Laurent.

L’inscription à la soirée d’information et de discussion pour les citoyens se fait sur le site web de Piétons Québec.

Vision Zéro, une nouvelle façon de voir la ville

Au Bas-Saint-Laurent, deux municipalités ont retenu l’attention de Piétons Québec pour de bonnes raisons : il s’agit de Saint-Cyprien pour son plan municipal de mobilité durable, et de Saint-Ulric pour le réaménagement des abords de son école. Ces cas seront abordés lors des échanges des prochains jours.

Plus largement, les participants seront familiarisés avec l’approche Vision Zéro, un projet international qui se fixe l’objectif ambitieux d’atteindre zéro mort et zéro blessé grave dus à la circulation routière. « C’est une approche vraiment différente de ce qui se fait traditionnellement en sécurité routière, soutient la directrice de Piétons Québec. La Vision Zéro cherche à créer des infrastructures qui répondent aux caractéristiques des usagers. Avec cette approche, on ne va pas blâmer la personne qui a été frappée, mais on va regarder comment on peut améliorer l’environnement pour qu’il soit plus sécuritaire. »

Pour cela, il faut bien sûr réduire à 30 km/h la limite de vitesse dans les rues résidentielles, mais également aménager ces rues de manière à s’assurer que cette vitesse est respectée, d’après Sandrine Cabana-Degani. « Si les rues sont larges car conçues pour qu’on y roule à 60 km/h, on voit très peu de changements dans la vitesse pratiquée par les automobilistes lorsqu’on change le panneau de vitesse. Des études ont observé que 85 % des conducteurs vont diminuer leur vitesse d’à peu près 2 km/h… »

La tournée virtuelle de Piétons Québec s’inscrit dans le cadre de la campagne Tous piétons!, débutée à l’automne 2020 et qui vise à attirer l’attention sur le fait que les piétons sont vulnérables sur la route. 

Une fois la tournée terminée, un document de synthèse sera produit. Celui-ci permettra ensuite à Piétons Québec d’orienter ses activités et de déterminer les problèmes prioritaires sur lesquels sensibiliser les pouvoirs publics.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe