Un Rendez-vous des Grandes Gueules un peu différent, mais bien présent

Un Rendez-vous des Grandes Gueules un peu différent, mais bien présent

L'auteur est journaliste de l'Initiative de journalisme local, financée par le gouvernement du Canada
9 septembre 2020 par 


Cette année, le Rendez-vous des Grandes Gueules de Trois-Pistoles a renoncé à organiser sa 24e édition, pandémie oblige… mais a choisi de la remplacer par une « édition pirate », qui aura bel et bien lieu en présence de public, mais qui sera sensiblement différente de ce à quoi nous a habitué ce festival de contes et récits dans les 23 dernières années. « C’est une édition inclassable », s’amuse la directrice générale de l’événement, Gabrielle Ayotte Garneau. 

Depuis deux décennies, le Rendez-vous des Grandes Gueules a toujours lieu en octobre, lors de la fin de semaine de l’Action de grâce. Ce sera encore le cas cette année, avec toutefois un important changement : une partie du festival a été devancée et commence dès ce soir, avec une première soirée de contes qui aura lieu soit au parc de l’église de Trois-Pistoles, soit à la Forge à Bérubé, selon la météo.

Jusqu’à dimanche 13 septembre, les festivaliers pourront assister à quelques spectacles, mais aussi à des randonnées contées, des sorties en kayak avec la présence d’une conteuse ou un conteur, un feu de grève, et quatre « shows cachés » pour lesquels des indices seront soigneusement distillés afin de laisser le public deviner à quel endroit se rendre pour entendre l’artiste, dont le nom sera lui aussi l’objet d’une devinette…

Parmi les interprètes invité·e·s cette année, on retrouve notamment Kathia Rock, Alexis Roy, Renée Robitaille, Patrick Dubois, Élise Argouarc’h, Paul Bradley et Stéphane Maddix-Albert.

Plus de spectacles en extérieur

La covid-19 a poussé les organisateurs à scinder l’événement en deux, explique Gabrielle Ayotte Garneau : « C’est plus difficile de faire des spectacles en intérieur, alors on veut profiter des beaux jours de septembre pour profiter davantage de l’extérieur ». Cela permettra d’assurer les règles de distanciation physique, toujours en vigueur et qui risquent même d’être appliquées de plus en plus strictement un peu partout dans les prochaines semaines, à mesure que le nombre de contaminations repart à la hausse.

Un festival uniquement en intérieur aurait été moins inclusif, puisque la Forge à Bérubé ne pourra être remplie qu’à 25% environ, selon les estimations de Mme Ayotte Garneau. D’ailleurs, la veillée du conte de samedi soir affiche déjà complet. Il reste cependant des places pour les autres spectacles.

La seconde partie du Rendez-vous des Grandes Gueules aura lieu du 8 au 11 octobre, toujours à Trois-Pistoles.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe

Chroniqueurs