LE BON TERREAU

LE BON TERREAU

19 juillet 2020 par 

J’ai accepté le mandat de recension du livre D’espoir et d’environnement? Nouvelles ruralités et mise en valeur de la nature au Bas-Saint-Laurent. J’avais envie, en cette période disons particulière, d’une lecture qui étancherait ma soif de possibles.
Le collectif, sous la direction de Sabrina Doyon, propose différentes lectures des laboratoires et expériences actuelles qui concernent notre territoire et ses particularités. Ces récits et réflexions sont autant d’occasions d’offrir un regard historique, anthropologique et social sur le territoire bas-laurentien. Les autrices et les auteurs semblent animés par une volonté de présenter, comme en émergence, un modèle de développement alternatif à celui, extractiviste, qui menace notre survie même comme espèce.
Parmi les laboratoires commentés dans l’ouvrage, deux concernent les enjeux forestiers. Le premier traite de la cueillette des produits forestiers non ligneux, qui remonte aux traditions les plus lointaines, et de leur commercialisation, rendue difficile par de nombreux facteurs, mais qui pourrait donner de l’oxygène aux petites communautés forestières. Le deuxième dresse le portrait de l’industrie de l’érable, florissante dans le Témiscouata et qui tend vers une certaine industrialisation.
L’agriculture est aussi au centre de la réflexion. Particulièrement l’expérimentation d’une agriculture basée sur la proximité, la solidarité et l’engagement. J’ai tout de suite pensé à des camarades dans les Basques, venus ici pour développer des projets d’agriculture orientés vers ces valeurs bien affirmées.
Le tourisme, plus particulièrement l’écotourisme qui est depuis quelques années une tendance lourde, fait l’objet d’un chapitre. On tente de proposer une meilleure harmonie entre les visiteurs et leur contribution économique, les milieux ruraux et leur environnement.
Les combats citoyens menés contre les projets d’hydrocarbures au Bas-Saint-Laurent sont probablement le sujet qui m’a le plus intéressé dans l’ouvrage. Les auteurs et les autrices en font un récit précis et portent un regard pertinent sur les enjeux, sur les événements et sur les répercussions de cette mobilisation. Moi qui ai suivi ces événements de loin, de mon Saguenay natal, je regardais ce travail exemplaire et j’avais envie d’en être. Cette lecture confirme cette envie.
En conclusion, l’ouvrage propose l’engagement, la reprise en main des enjeux de notre développement et la fondation d’une nouvelle façon d’occuper ce magnifique territoire. Sa lecture pourrait vous convaincre de prendre vos petits et de venir vivre ici. Moi, elle a confirmé mon choix de vie.
D’espoir et d’environnement est assurément un ouvrage sur le développement territorial à avoir dans sa bibliothèque, comme référence et inspiration. Sa lecture donne de l’espoir et de la matière pour alimenter le développement et le transformer en histoire.
Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe