Diffuser à l’ère des mille et une possibilités

Diffuser à l’ère des mille et une possibilités

18 mars 2020 par 

PHOTO: Yvan Couillard


Avec la multiplication des plateformes de divertissement, dont la tendance casanière au Netflix and chill, les diffuseurs pluridisciplinaires doivent s’adapter et diversifier les formules des spectacles, pour rejoindre différentes clientèles, pour mettre en relation l’œuvre, l’artiste et le public et, surtout, pour se renouveler. Place à l’état des lieux… au sens littéral.

À la recherche de l’équation parfaite

Vivre une expérience unique : voilà un concept devenu une véritable tendance du marketing, et l’univers de la diffusion n’y échappe pas. Soulignant cette année ses 15 ans, la salle Desjardins-Telus de Rimouski a évolué au fil du temps en se déclinant sous plusieurs configurations pour accueillir tous les types de spectacles et de spectateurs. Aujourd’hui, chaque représentation est analysée selon le public ciblé, que ce soit l'heure de l'événement ou la forme de la salle. Un spectacle de hip-hop présenté l’hiver dernier illustre bien ce processus : devant l’engouement pour cet événement initialement prévu en Espace Scène debout (les spectateurs sont directement sur la scène), le spectacle a été transféré dans la grande salle pour permettre à un plus grand nombre de personnes d’y assister. Par contre, qui dit grande salle dit sièges réservés, mais qui dit hip-hop dit spectacle festif. Une nouvelle configuration a donc été créée : le parterre debout avec le balcon en sièges réservés pour accommoder tout le monde. Autre exemple : à l’automne 2018, un spectacle de type dance battle, qui jumelait des danseurs amateurs de la région à des professionnels, était de passage à Rimouski. Étant donné ce concept unique et participatif qui requiert une forte complicité entre le public et les danseurs pour nourrir les prestations, la configuration de l’Espace Scène cabaret a été modifiée pour que les spectateurs encerclent la scène. Il y a donc plus que les options de configuration A ou B : les scénarios sont infinis, ou disons multiples! Du presque sur mesure pour innover et créer des expériences mémorables. C’est la recherche de l’équation parfaite : le bon spectacle dans la bonne salle pour le bon public.

Bonifier les sorties

De la même façon qu’une personne décide d’aller au restaurant avant un spectacle pour agrémenter sa soirée, plusieurs éléments complémentaires sont développés par le diffuseur afin de bonifier une sortie spectacle. Pour les représentations en danse ou en théâtre par exemple, des discussions entre les artistes et le public ont régulièrement lieu avant ou après les prestations. Du côté des spectacles pour la famille, des ateliers sont offerts et un coin lecture animée est aménagé dans le foyer avant les représentations. Tous ces choix ont un effet marqué sur la fréquentation, mais aussi sur l’intérêt, la connaissance et la curiosité du public pour différentes disciplines artistiques. Spect’Art déploie un maximum d’efforts afin d’innover en matière de développement de publics, pour se démarquer et offrir aux spectateurs des moments précieux.

L’état des lieux pour Spect’Art, c’est un état d’esprit quotidien. En 2020, un diffuseur pluridisciplinaire doit repenser ses pratiques pour continuer de donner vie, par le passage d’un public varié, à ce lieu rassembleur, à cet espace de synergie entre la création et le public qu’est une salle de spectacle. 

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe

Chroniqueurs