dernier numéro

VOL XXIV No. 2 Éducation et solidarité internationale

Enfin les vraies questions

Légalisation du cannabis

Enfin les vraies questions

16 octobre 2018 par 

PHOTO: Radio-Canada


Bon! Vous avez lu les quarante-sept-mille articles qui parlent de marijuana dans les trois dernières années. Vous connaissez tous les dangers de conduire gelé, vous savez interpréter la loi martielle en cas d’attaque de cannabis venu de l’espace, vous êtes prêts à aller jusqu’en Cour Suprême pour votre droit canadien de faire pousser quatre plantes devant la fenêtre du salon. Mais vous ne savez pas encore comment on fait pour fumer? Voilà, enfin, du journalisme de terrain, présenté par Le Mouton Noir.

Nous avons rencontré secrètement deux employés de la Société Québécoise du Cannabis (SQDC) qui doivent garder leur anonymat, appelons-les donc Pierre-Olivier Tétrault et Tom Henry-Cyr.

Entrevue complète :

Sébastien CôRhino -Admettons que j’achète un joint pré-roulé à la SQDC, pis qu’après deux puffs je suis vraiment vraiment vraiment ben assez gelé, quel est le meilleur moyen pour l’éteindre, considérant que je voudrais le rallumer plus tard ?

THC -Euh… t’es notre 72e journaliste ce mois-ci… j’étais pas préparé à ça… euh…

POT -Un cendrier? Juste tu l’écrases là… ben le boutte je veux dire.

THC -En tout cas, crisse-le pas dans l’eau, il va puer!

 

SC- Allez-vous faire des dégustations comme à la SAQ?

POT- Hahaha, on aimerait ça! Mais on a pas le droit de fumer en dedans…

 

SC- Oui mais on a vu une publicité dans le Bye Bye l’an passé pis y’avait des dégustations? Avec Marc Labrèche là…

THC- Ah? Je m’en souviens pu… Hey j’avais fumé en estie ce soir-là! Avec Marc Labrèche? Ça devait être drôle

POT- Ben oui Tom, t’avais rit de ça pendant trois semaines!

 

SC- Les employés de la SQDC doivent faire de la prévention, parler des dangers du cannabis et spotter les clients qui consomment trop afin de leur piquer une petite jasette, alors que les employés de la SAQ sont payés plus chers que ça pis y font même pas ça. Est-ce qu’on devrait payer les employés des SAQ encore moins cher afin de s’assurer de recruter des candidats qui ont les qualités requises et pas juste du monde qui se crissent de leur job?

POT-Haha, veux-tu dire que plus on est payé cher, plus on se crisse de notre job? haha, ben en tout cas si y pouvaient nous payer un peu mieux on chiâlerait pas!

THC-Le nouveau gouvernement avait pas promis d’augmenter le salaire minimum à 15$ de l’heure? Me semble que oui...

 

SC- Je n’ai jamais fumé de pot. Par contre, j’ai entendu plein d’histoires que je voudrais valider avec vous… Est-ce que c’est vrai qu’à la première puff, je vais m’étouffer ben raide pis ça va me faire mal à la gorge pendant genre 45 minutes?

THC-Ah ben prend pas une trop grosse puff!!! Mais oui, ça se pourrait, je sais pas, la première fois j’avais 14 ans faque oui on s’est étouffé, est-ce que toi à 33 ans avec ton Cabernet-Franc dans la main gauche tu vas t’étouffer?

POT-Tu reviendras nous donner la réponse!

 

SC-Quelles sont les meilleurs techniques pour rouler un joint?  

THC-Bon ben on va te donner un guide, étape-par-étape :

  1. THC : Égrainer ton pot, soit avec un grinder ou avec des ciseaux. Si t’as pas de ciseaux, tu peux faire avec tes ongles. (POT) Ouais, on conseille de pas se couper les ongles trop courts! Sinon j’ai déjà vu du monde essayer avec une râpe à fromage, un couteau de chef pis une planche, ou ben un pot de pilule avec un dix cenne dedans pis on shake!
  2. POT : Faire un “cut”, comme un coin de paquet de cloppes, mais y a aussi des petits filtres OCB qui sont pas pire, j’pense qu’on va en vendre (THC) ouin chu pas sûr? Pour pas que le pote se ramasse dans ta bouche, tsé!
  3. Après ça ben ça dépend qui qui parle… là si c’est un genre de mononc’ style François Legault, t’es mieux de rouler le joint avec rien dedans pis toute crisser dans les vidanges (rires). Sérieusement, il faut mettre le pot pis le cut sur ton papier, moi je mets toujours le cut à droite, mais ça c’est personnel, pis essayer de l’étendre le plus égal possible sur toute la longueur du joint, c’est l’étape la plus importante. Faut pas qu’il y ait une bosse au milieu, là, sérieux, tu pourras pas rouler, ça va être tout croche. (THC) Ouais et aussi il faut que la jonction entre le cut pis la fin du joint soit totalement égale, là, full parfaite, tsé, ben genre que ça ça va faire que ça va pas toute devenir comme un joint bandé mou…
  4. (POT) Quand tout est beau, tu roules! Deux petits coups de pouce, et voilà! Liche pis ferme ça.
  5. THC-Après ça les ajustements :
    1. Si c’est mal fermé quelque part, tu mouilles ton doigt pour mouiller un coin de papier qui a besoin d’être recollé.
    2. Si y te reste du pot sur la table, t’essaie de l’aspirer par le trou du joint pour avoir pas de perte!
    3. Tu fermes le boutte en twistant.
  1. Rendu là, tu peux, soit le garder pour plus tard, ou ben le fumer tout de suite! Avant d’allumer, on conseille de mouiller le papier pour pas que ça brûle trop vite, tu as juste à te rentrer le joint dans la bouche, sans le cut, tu fermes la bouche pis tu le ressort tranquillement…

 

SC-Quelle est la différence entre Indica pis Sativa ?

THC-Indica c’est plus genre comme si t’as envie de t’écraser dans un divan pis de pu bouger, mais tu vas réfléchir en simonaque, pis Sativa c’est si t’as envie de danser pis de faire le party, ou juste d’avoir un high pis de rire un bon coup! Sativa c’est dans les jambes, Indica c’est dans l’brain! Tu risques d’être plus jasant sur le Sativa, pis t’as plus de chances de t’endormir sur l’Indica. Y’a même du monde qui en prennent juste avant de s’endormir!

 

SC-D’où vient le mot “pote” ?

POT-Premièrement, on écrit pas “pote”, mais “POT”! ça viendrait de l’espagnol potaguaya qui veut dire “feuilles de canabis”, ou ben “potion de feuille de cannabis”!

 

SC-Bon ben, merci ben les gars, je pense que ça va éclairer nos lecteurs!

POT-Ah ben de rien, on souhaite à tous de bien s’éclairer avec leur ligther!

THC-Bonne journée là!

 

Dans un prochain article, nous verrons comment la légalisation de l’alcool permettra d’enlever les montagnes de caisses de bières visibles pour mes enfants à l’entrée des dépanneurs et des épiceries!

 

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe