De tous les... Côté 2016

De tous les... Côté 2016

25 janvier 2017 par 

André-Philippe Côté, De tous les… Côté 2016, La Presse, 2016, 135 p.

Supposons que dans deux, cinq ou dix ans, vous soyez subitement saisi d’une envie folle de faire un petit retour dans le temps pour vous rappeler ce qu’a été l’année 2016. À moins que vous ne soyez du genre à garder les grands titres de journaux sur certains événements, vous auriez probablement recours aux zinternets, comme on dit, et tomberiez sur de mornes textes sur écran cathodique.

Alors moi, toujours bien intentionné, je vous propose quelque chose d’infiniment plus agréable qui vous fera revivre l’année 2016 avec un grand sourire, parfois cynique, parfois tendre, mais surtout, toujours lucide : De tous les… Côté 2016, le recueil du meilleur caricaturiste québécois — qu’on me permette ici cette affirmation bien sentie —, André-Philippe Côté, du quotidien Le Soleil de Québec.

D’entrée de jeu, la page couverture frappe juste sur les lubies des deux Youppi de la politique municipale : Coderre avec son chandail des Expos et Labeaume avec celui des Nordiques. Cent trente-trois pages plus tard, divisées en thèmes, la politique, le monde, la société et un full cool sur les ados, un sujet qui a toujours été de prédilection pour Côté, on aura pris notre pied avec, entre autres sujets, le régime d’austérité du grippe-sou Couillard — on le voit piger dans la citrouille de bonbons d’un enfant qui passe chez lui à l’Halloween —, le selfie-junkie Justin Trudeau, les énormités du moins énorme Barrette, la valse mélodramatique de PKP, les pitbulls, Mike Ward et, bien sûr, l’incontournable Trump.

2016 restera pour plusieurs une année de grandes pertes. André-Philippe Côté l’illustre de façon respectueuse et attendrissante : un embouteillage des porteurs des cercueils de Bowie, Galabru, L’Allier, Angélil et de Rickman à l’entrée du cimetière. Et c’était avant les décès de Rita Lafontaine, Prince, Jean Lapierre, Mohamed Ali, Gordie Howe, André Melançon, Leonard Cohen… Vous avez dit grandes pertes?

Et si l’envie vous prenait d’explorer une ou l’autre ou plusieurs des années passées, De tous les… Côté paraît chaque fin d’année depuis 1998. Plaisir, sourires et intelligence garantis.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe