dernier numéro

Vol XXIV No 5, mai-juin 2019, Plein feu sur le KRTB

Et c’est parti!

Raconte-moi Les Basques

Et c’est parti!

8 novembre 2016 par 

Des qu’en-dira-t-on, des confessions, des légendes, des souvenirs. Des histoires. Certaines mythiques, d’autres pas possibles. Souvent surprenantes. Toujours touchantes. En 2015, à l’initiative de la MRC des Basques et de sa politique culturelle, les Compagnons de la mise en valeur du patrimoine vivant de Trois-Pistoles mettaient en branle un projet d’enquête patrimoniale orchestré par Karine Vincent. Tels de dévoués enquêteurs, ses équipiers et elle sont partis à la chasse au trésor à travers la MRC des Basques. Une chasse aux histoires et à des personnages plus grands que nature. Une chasse à la richesse des traditions qui perdurent, un hommage à celles qui sombrent dans l’oubli. Ces enquêteurs sont allés à la rencontre des artisans de la tradition orale du territoire dans l’espoir de soutirer des bribes de leur mémoire, de faire jaillir le souvenir, de susciter la confession. Ils ont organisé des rassemblements, avec cafés et chansons à répondre, pour que les acteurs de l’oralité se racontent, ensemble.

De quoi ont-ils parlé? D’une part, de la tradition orale elle-même. Ils ont fouillé les mémoires à la recherche de ces personnages mythiques qui peuplent notre territoire, de ces expressions orales propres à la communauté et de ces lieux où se prenait la parole. D’autre part, ils ont parlé des patinoires extérieures. Qui les a construites? Qui les entretenait? Qu’y faisait-on? Qu’en reste-t-il aujourd’hui? Qui s’en occupe? Qui s’y rassemble?

Un tel projet d’enquête réveille les souvenirs, sollicite l’anecdote. Les souvenirs de l’enfance, de la famille et des rassemblements alors que, cachés dans la cage d’escalier, les tout-petits tendent l’oreille afin d’entendre les histoires grivoises que se racontent les adultes. Reviennent en mémoire des personnages colorés qui marquent l’imaginaire comme l’a fait David Pelletier, musicien et conteur connu dans la région pour ses histoires, son charisme et ses soirées festives où il se faisait aller le violon. Ou, encore, ce plombier à la verve intarissable qui, en échange d’une caisse de bières et d’un coup de main, vous entretenait le temps d’une jobine avec ses histoires de sauteur de trains et de voyages à travers le pays. Homme fort loquace à l’accent écorché qui inspira d’ailleurs Maurice Vaney dans la création du festival de contes et de récits de la francophonie, le Rendez-vous des Grandes Gueules.

Cette envie, voire ce besoin de se raconter perdure depuis des années. Grâce à l’enquête menée dans la MRC des Basques, des bouts de souvenirs sont sortis du fond des tiroirs. Ils ont fait naître des moments de nostalgie, mais surtout de grands moments de bonheur oublié.

Maintenant porteuse de toutes ces histoires qui ne veulent que reprendre vie, l’équipe vous propose de suivre sa chronique, où elle présentera sous diverses formes le fruit de ses recherches. Alors, c’est un rendez-vous?

Recherche : Karine Vincent

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe