Demain, le film : des racines aux fruits du succè

Demain, le film : des racines aux fruits du succè

8 novembre 2016 par 

Nous sommes aspirés par le film dans lequel nous vivons des rencontres avec un plaisir accentué par une touche d’humour et un optimisme perpétuel.

La singularité du documentaire Demain, réalisé par Mélanie Laurent et Cyril Dion, repose sur la réflexion d’un petit groupe d’amis qui se questionne sur l’avenir de la planète, en réaction au problème de plus en plus saillant des changements climatiques. Pour ne pas rester les bras croisés et répondre à l’appel de l’action, le groupe d’amis, transformé en équipe de réalisation, a parcouru le monde à la recherche d’initiatives positives et de solutions innovantes face aux problématiques environnementales, sociales et économiques. L’objet du documentaire est d’exposer des solutions qui pourraient nous sortir du catastrophisme ambiant.

Le succès de Demain tient d’abord à la pertinence du sujet abordé. En effet, le documentaire rejoint les préoccupations de nombreux citoyens et offre une perspective constructive qui invite à considérer les actions positives et novatrices à mettre en œuvre dans nos collectivités et dans nos quartiers, mais également dans nos modes d’être. Certains y voient même l’émergence d’un projet de société.

Nous sommes aspirés par le film dans lequel nous vivons des rencontres avec un plaisir accentué par une touche d’humour et un optimisme perpétuel. Des vagues d’émotions ondulent sur des musiques qui impriment encore plus le positivisme. C’est une « recette » qui attise la curiosité et à qui profite le bouche-à-oreille. Résultat : partout des critiques positives et, à Rimouski, des salles pleines.

Au-delà de l’esthétique du film, le contenu est encore plus porteur. L’optimisme du ton contribue à dépasser l’appréhension anxiogène d’un futur où nos modes de vie et de consommation nous précipiteraient vers la fin de l’humanité. Des exemples concrets provenant entre autres de Grande-Bretagne, de la Suède, de l’île de la Réunion, des États-Unis, de la France et du Canada permettent de prendre conscience de réelles possibilités créatives et de solutions alternatives qui fonctionnent bien. Les réalisateurs proposent plusieurs appuis scientifiques, mais présentent également des expériences tirées des milieux agricole, entrepreneurial, éducatif, économique et énergétique. Des expériences concrètement accessibles qui, loin de nous ramener à l’âge de pierre – comme sont si souvent caricaturées les options de transition –, concilient un mode de vie moderne, confortable, socialement responsable et respectueux de la planète. Le film nous convie à la rencontre des gens qui, comme vous et moi, ne savent pas trop quoi faire, mais qui osent prendre le risque de se rassembler et de créer du nouveau. Leurs initiatives les entraînent dans une spirale de succès et de résultats concrets que l’on retrouve également dans les écrits de Rob Hopkins.

Rob Hopkins, qu’on voit dans le film, est cet homme qui nous fait sourire avec la création d’un billet de 21 livres, une monnaie utilisable uniquement dans son village. Mais c’est aussi l’auteur du Manuel de transition1 qui propose, comme le documentaire, « cinq piliers » ou actions résilientes imbriquées pour impulser certains changements. Ces cinq piliers (agriculture, économie, énergie, citoyenneté et éducation) ne sont pas attachés au dogmatisme : chacun peut choisir d’investir l’un ou l’autre des piliers ou tout simplement inventer de nouvelles pistes. L’importance demeure dans l’esprit, dans les valeurs et dans les principes de la transition et de la résilience. La transition est possible et ce n’est pas un retour en arrière, mais une invitation à l’innovation, à la créativité et à l’intelligence collective. La transition n’est pas austère, elle invite à recomposer le lien social, la chaleur de la solidarité et la simplicité de l’action.

Dans le contexte actuel qui tend à nous confiner au marasme et à l’inaction, le film Demain nous ouvre vers notre pouvoir d’agir. C’est un film dans lequel des gens simples, qui entreprennent des actions simples, contribuent à changer leur vie, leur quartier et à améliorer l’état du monde.

À Rimouski, à la suite du visionnement de Demain, un projet collectif a vu le jour : Rimouski en transition. Un regroupement de personnes qui, avec leur humble volonté, se donne comme objectif d’accompagner et de faciliter la transition en créant des occasions pour les citoyens et les citoyennes de se rencontrer, d’échanger et de travailler collectivement à rendre notre communauté plus écologique, plus équitable et plus résiliente. Parce qu’ici, ensemble, Demain commence aujourd’hui!

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe