Une voie pour le développement économique régional

Une voie pour le développement économique régional

22 mars 2016 par 

L’intégration des immigrants est une responsabilité partagée entre les immigrants et les membres d’une société d’accueil. La responsabilité des immigrants est de connaître les valeurs de la société québécoise et d’y adhérer. La société d’accueil a le devoir d’offrir aux immigrants les moyens de s’intégrer au marché de travail et doit reconnaître leurs compétences à leur juste valeur. La part de chaque partie est égale et indispensable.

En 2014, 58 % des nouveaux arrivants sur 50 275 personnes admises ont été sélectionnés par le gouvernement du Québec en tant que travailleurs qualifiés en fonction de leur niveau d’études, de leur expérience de travail et de leur connaissance des langues. Cependant, une fois au Québec, ni leurs études ni leur expérience de travail n’ont été reconnues par la plupart des ordres professionnels.

Cette situation occasionne son lot de difficultés. En plus d’être confrontés au deuil du déracinement, de perdre leurs repères et de devoir s’adapter à un nouveau mode de vie, les immigrants doivent très souvent dire adieu à leur carrière professionnelle pour en embrasser une autre, ce qui entraîne une dévalorisation personnelle et une diminution de leur niveau de vie.

Devant ces dilemmes, deux choix s’offrent aux immigrants. Certains s’engagent dans des études universitaires, même si 31 % ont déjà plus de 17 ans d’études. D’autres envisagent de travailler à un niveau nettement inférieur à leur qualification et étudient dans un centre de formation professionnelle ou dans un cégep pour obtenir un DEP ou un DEC, tout en continuant de rêver du jour où ils auront la chance de trouver un emploi dans leur domaine.

L’ouverture des employeurs à l’embauche des personnes immigrantes est un élément clé dans l’intégration et la participation des immigrants au développement économique. Pour favoriser l’insertion à un emploi dans le domaine de compétence, Emploi-Québec, par l’entremise du programme PRIIME, verse une subvention salariale qui est à la fois avantageuse pour les entreprises et la personne immigrante. En 2014, afin de sensibiliser les entreprises régionales à l’embauche de personnes immigrantes, trois prix ont été octroyés aux entreprises rimouskoises qui ont vécu cette expérience.

Accueil et Intégration BSL est membre du Réseau des organismes de régionalisation de l’immigration du Québec. Il s’agit d’un regroupement de 20 organismes dans 11 régions et de 4 organismes à Montréal qui servent de portes d’entrée vers les régions. Des séances d’information sont organisées à Montréal pour la promotion de l’immigration en région en mettant en valeur les avantages offerts par les collectivités régionales. De plus, AIBSL participe depuis cinq ans au Pavillon de la régionalisation de la Foire nationale de l’emploi qui attire 10 000 visiteurs, y compris de nombreux immigrants en quête d’un emploi et d’une meilleure qualité de vie.

Même si la pierre angulaire de la rétention des immigrants dans la région est l’intégration au marché de travail, une intégration réussie ne se résume pas uniquement à trouver un emploi. La régionalisation de l’immigration est un processus à long terme qui nécessite l’intégration à la communauté d’accueil, la création d’un réseau social et le développement du sentiment d’appartenance et d’enracinement. Ce processus prendra plusieurs années pour certains immigrants.

Depuis 2011, 233 personnes immigrantes se sont établies dans la MRC de Rimouski-Neigette. Pour créer une terre fertile pour l’enracinement des immigrants et des travailleurs temporaires, une Table de concertation en immigration a été mise sur pied, elle regroupe des représentants du Cégep de Rimouski, de l’UQAR, de la Chambre de commerce et de l’industrie de Rimouski-Neigette, de la Ville de Rimouski, de la MRC de Rimouski, du Centre local d’emploi et de la SOPER.

Le principal fruit du travail de cette Table est, en 2009, l’élaboration d’une Politique d’accueil, d’intégration et de rétention des personnes immigrantes dans la MRC de Rimouski-Neigette. Il s’agissait de la première politique du genre développée par une MRC au Québec, ce qui a amorcé une réflexion collective sur le rôle de la société d’accueil et sur la rétention des nouveaux arrivants.

Pour faciliter l’intégration socioéconomique des nouveaux arrivants, Accueil et Intégration BSL offre des services d’accompagnement aux diverses instances institutionnelles afin de créer des occasions de réseautage.

Les événements annuels organisés par Accueil et Intégration BSL, comme le Festival interculturel de Rimouski, la Semaine québécoise des rencontres interculturelles, la Semaine d’actions contre le racisme, le Mois de l’histoire des noirs et le Marché interculturel de Noël, sont des occasions de sensibiliser les Rimouskois à la richesse et à la diversité que génèrent les différentes communautés culturelles et à leur apport au développement socioéconomique et démographique de notre région.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe