dernier numéro

Vol XXIV No 3, janvier-février 2019 Actualités et plus

L’actualité en BD pour ado

L’actualité en BD pour ado

22 mars 2016 par 

couvGroom1hqDans les jours qui ont suivi l’attentat contre Charlie Hebdo, le magazine Spirou a publié un numéro spécial « Je suis Charlie ». On a voulu, par la bande dessinée, expliquer et faire comprendre les événements au jeune public du magazine. L’initiative a été saluée, d’autant que le numéro était franchement réussi. L’équipe de Spirou a surtout alors vu toute la pertinence de parler de l’actualité en bande dessinée, et d’en parler aux jeunes, en adulte. De là est né le magazine Groom.

Pour son premier numéro, sorti en janvier, l’équipe de Groom propose une revue de l’année 2015, une année particulièrement mouvementée. Et douloureuse. Pas question pour autant de mettre de côté certains sujets qui, d’aucuns pourraient dire, sont trop compliqués pour les jeunes, ou ne les concerneraient pas. On aborde ainsi les attentats terroristes en France, la situation difficile de la Grèce, l’État islamique, la crise des réfugiés syriens, le débat sur la liberté d’expression, la question nucléaire en Iran.

La formule de la revue à elle seule mérite un coup de chapeau. Mais le défi est de taille : la bande dessinée « éducative », expressément didactique, est rarement d’un grand intérêt. Heureusement, Groomutilise la bande dessinée de manière intelligente et imaginative, et les auteurs font preuve d’une grande ingéniosité pour vulgariser les situations les plus complexes.

La lourdeur des sujets n’est pas une raison pour se prendre trop au sérieux. L’humour et la dérision occupent une place de choix dans le magazine. Ils s’imposent en fait. On souligne ainsi l’hypocrisie de la Russie dans la crise ukrainienne ou les incohérences du Front national, on se moque de la gestion de l’image de Vladimir Poutine, et on fait régulièrement un pied de nez aux théories du complot qui pullulent sur Internet.

Ce sont les histoires inventées, mais bien ancrées dans les événements réels, qui sont probablement les plus réussies. Des histoires toutes simples, en même temps pleines de sens, qui font comprendre plus de choses, en deux ou trois planches, que bien des reportages des grands médias d’information. Il faut lire le récit Voir la mer de Nob, trois planches magnifiques et déchirantes sur la traversée en mer des réfugiés syriens.

Forcément, sur une centaine de pages, certains récits sont beaucoup moins réussis. On peut aussi regretter des raccourcis pris ici et là. Peut-être inévitables, ils donnent tout de même l’impression d’un parti pris par moments. Le lecteur québécois risque également d’échapper quelques références. Mais pas de quoi se priver, loin de là.

Groom n’est pas facile à dénicher non plus, pour le moment du moins. Le plus simple est probablement de le commander en ligne, pour pas trop cher. Un autre numéro de Groom est déjà prévu pour septembre, moment où devrait d’ailleurs naître Topo, un autre magazine d’actualité en bande dessinée, également destiné aux adolescents, et petit frère de La Revue dessinée, acteur majeur du journalisme en bande dessinée, et gage de qualité. De beaux magazines à offrir, d’autant que les moins jeunes y trouvent leur compte eux aussi.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe