dernier numéro

Vol XXIV No 1, Aider les proches aidants et aidantes

Misogynie, sexisme et homophobie : non merci!

Misogynie, sexisme et homophobie : non merci!

1 septembre 2015 par 

Dans cette section, le rédacteur en chef du Mouton Noir, Marc Simard, partage avec les lecteurs ses coups de gueule, des textes coup de cœur de collaborateurs et encore plus…

Cette semaine, Marc vous présente à lire la lettre signée par plus de 100 personnes dénonçant la venue du Sleig, un artiste aux propos misogynes, sexistes et homophobes le 5 septembre à 22 h 30 au bar La P'tite Grenouille de Rimouski.

——————

l_petite grenouilleLe bar La P’tite Grenouille de Rimouski présentera Sleig, un artiste aux propos misogynes, sexistes et homophobes le 5 septembre à 22 h 30.

Il parait que c’est un personnage. Un personnage qui, dans ses chansons appelle les femmes (et nous citons) : « salope, plote, pussy, femme en chaleur, fêlure, bitch, slut, poule, chienne, crasse, grosse vierge et grosse plote », et qui, s’adressant à une femme, dit : « tu peux ben te beurrer la face, face à terre, t'es moins grosse mais t'es qu'une crasse ». Aucun contenu, que des propos violents et dégradants pour les femmes. Oh, et il dit aussi que « pour ce qui est des tantouses, faut toutes les buter partout » : les homosexuels sont aussi la cible de ce « personnage ». Et nous n’avons lu que trois « textes ».

Devrait-on laisser un bar accueillir un auteur-compositeur-interprète qui tient de tels propos ? Et nous passons sous silence son dernier vidéoclip, qui contribue à renforcer les stéréotypes sexistes… C’est ce que La P’tite Grenouille a décidé de faire, malgré la mobilisation de citoyennes qui demandaient l’annulation du spectacle.

Une centaine de femmes, regroupées grâce aux médias sociaux, ont pris l’initiative de dénoncer la venue de cet artiste aux propos sexistes qui en appelle à la violence sexuelle, propos que ces citoyennes jugent inappropriés et inacceptables, que ce soit à Rimouski ou ailleurs. Trois d’entre elles ont rencontré l’un des copropriétaires le lundi 31 août pour expliquer à quel point il est néfaste pour la société d’offrir une tribune à toute personne qui banalise la violence sexuelle, la culture du viol et l’homophobie. Malgré leur volonté de collaborer dans le futur pour sensibiliser la population aux différentes formes de violence subies par les femmes, les propriétaires ont refusé d’annuler l’événement.

Les citoyennes et leurs alliés tiennent à exprimer leur indignation et à faire savoir aux organisateurs et au public que :

  • Il est inadmissible qu’un établissement public diffuse des messages sexistes, haineux ou homophobes, même sous le couvert d’un soi-disant personnage ou d’un supposé deuxième degré.
  • Il est inadmissible de continuer à propager des stéréotypes sexistes, où la femme est considérée comme objet sexuel et l’homme, comme consommateur (violent, qui plus est) de cette sexualité.

Il est de la responsabilité des établissements de s’assurer que les activités qu’ils proposent favorisent des rapports égalitaires entre les femmes et hommes. C’est simplement une question de respect et de gros bon sens.

Faisons-nous entendre, au nom de l’égalité et du respect. Disons non à la violence envers les femmes! Notez que plusieurs initiatives citoyennes indépendantes les unes des autres sont actuellement organisées.

Liste des signataires

Évelyne Côté Grenier Danielle Brabant Danie Royer Audrey Plouffe Josiane Provencher Front de libération et d’information queer de Rimouski Lucie Poirier Marie-Danielle Larocque Cylia Themens Julie McDermott Geneviève Allard Luc Davignon Charles Tremblay Ève Devault Isabelle Gallant Stacy Mauve Frédérique Nadeau Annie Cayouette Catherine Joly Mélodie Mondor Philippe Bois François Delisle Anne Sasseville Jean-Maxime Lévesque Simon Lemieux-Huard Sophie Lecomte Élise Landriault Dupont Stéphanie Pelletier Catherine Paradis Pierrette Desautels Dave Gagnon Marie-Josée Boudreau Soliel Perreault Stéphane Lebel Mylène Blanchette Vanessa Clavelle Emy Lamalice Marc Picard Maria Anastasaki Alexandre Ouellet-Turmel Rosalie Carrier Cyr Ognjen Sebez Louis St-Aimé Isabel Doré Millet Mikael Rioux Mathias Altamirano Caroline Pineault Joubert Sylvain Letscher Gabrielle Lemarier-Saulnier Catherine Berger Julie Dufour Antoine Morissette Joane Garon Esther Dion-Poulin Frédérike Lemay-Borduas Kathy Fougères Marie-Anne Viau Guillaume Perrier Laurence St-Denis-Dugas Lyssa-May Amyot Martin Plourde Sarah Charland-Faucher Jacinthe Martineau Caroline Dick Sophie Lajoie Sébastien Gagné Matthieu Gagné Julie Morazain Martin Pelletier Kim Gagné Charles Poirier St-Pierre Émilie Mendoza Catherine Bourgault Iléana G. Élisabeth Li-Dupuis Monique Michaud Magenta Baribeau Noémie Gagnon Frédéric Paradis Pascale Richard Yanick Proulx Véronique Gagnon Marie-Pier Tremblay Sean Olivier Parent Catherine Babin Véronique Fontaine Geneviève Dion Julien Fecteau Robertson Bérangère Curtit Cécily Tudeau Jérôme Roy Pascale Parent Jeanne Beauchamp Jon Milton Laurent Caron Castonguay Richard Favreau Marc Lepage Stéphanie Joly Pierre McDermott Maude-Alex St-Denis Dany Picard-Lavoie Stéphanie Beaudoin Marine Hardy Philippe Daigle Marie-France Roy Kéven Binette Mélanie Castonguay Felix Christen Valérie Delisle-Gagnon Catherine Labelle-Léonard Xavier Sénégal Christiane Michaud André Therriault Mélanie Verreault Murielle Cloutier Dianne Corrigan Marc Pelletier Laurence Veilleux Louis-Philippe Demars Frédérique Dumont Zoé Beaulieu Valérie Lavoie Emma Larsson Caroline Vohl

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe