Non classé

Illustration en couverture

Par Marc Simard le 2015/06
Image
Non classé

Illustration en couverture

Par Marc Simard le 2015/06

Originaire du Mexique, Pilar Macias a immigré au Québec en 1991 et la photographie continue d’être au cœur de sa création. Titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval en 2004, Pilar a été récipiendaire de bourses du Conseil de arts et des lettres du Québec (CALQ), du Conseil des arts du Canada (CAC) et du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture. Certaines de ses œuvres ont été choisies dans le cadre de la politique d’intégration des arts à l’architecture. Elle a par ailleurs réalisé des résidences de création, au Québec, au Mexique et en Argentine.

Les rapports identitaires que l’être humain entretient avec son milieu guident ses recherches et représentent le fondement de sa démarche artistique. L’appartenance à un territoire, à une famille, à une profession, à une histoire, sont des référents identitaires qui la touchent et qui l’aident à cheminer et à poursuivre ses explorations. Ainsi, avec le temps, le Bas-Saint-Laurent et les personnes qui y habitent sont devenus pour elle un référent important dans sa création.

« Avec cette photographie, je me suis intéressée aux obstacles que nous rencontrons en vivant en région, au sentiment de solitude et d’impuissance que suscitent les choix qui nous sont imposés. Que deviendront nos régions avec le peu d’appui et de compréhension face à notre réalité? Pour ma part, je fais de l’art visuel au Bas-Saint-Laurent comme outil de résistance. C’est une manière personnelle de démontrer que c’est possible et que ça vaut la peine de vivre en région. »

Partager l'article