dernier numéro

Vol XXIV No 5, mai-juin 2019, Plein feu sur le KRTB

Le punk existe encore

PYPY - Pagan Day

Le punk existe encore

25 janvier 2014 par 

PYPY, Pagan Day, Slovenly Recordings, 2014.

Pypy est un tout nouveau groupe formé de membres des Duchess Says et de Red Mass. Annie-Claude Deschênes, l’explosive chanteuse des Duchess Says, y tient la barre en compagnie de Choyce, personnage central du collectif à géométrie variable Red Mass. Deux autres membres des deux formations complètent l’alignement. Le résultat de ce mariage est une mixture résolument rock et punk, mais dont les bases flirtent avec le no wave. Leur communiqué de presse suggère la catégorie superdope psych-punk. Imaginez des rythmes de basse et batterie presque tribaux qui ne sont pas sans rappeler les défunts Georges Leningrad, mais il faut ici ajouter une guitare volubile qui ne lésine pas à utiliser fuzz, wah-wah et autres effets avec beaucoup de tact et de savoir-faire. Jamais l’attitude « guitar hero » ne se fait sentir, c’est plutôt une manière de placer les solos qui évoque parfois Lou Reed au sein du Velvet Underground. Les pièces à tempo plus lent, comme « Daffodils », démontrent un véritable sens du groove qui incite à comparer Pypy avec ESG et d’autres groupes ayant produit des albums sous le célébrissime label new-yorkais 99 Records.

Pour les pièces plus rapides, le bagage rock de Choyce, dont les Sexareenos et CPC Gangbang figurent au curriculum vitae, n’est pas démenti. L’auditeur n’a pas loisir de se prélasser à l’écoute de Pypy : l’attitude est frontale et sans délicatesse. Pypy passe du groove bien senti aux montées rock chaotiques avec style et aplomb. L’attitude d’Annie-Claude Deschênes est moins schizophrénique qu’au sein des Duchess Says, mais toujours aussi directrice et incisive, malgré les effets d’échos qui laissent parfois quelques interrogations. L’enregistrement et la réalisation du disque sont de très grande qualité. Ce premier album complet de Pypy, sous l’excellent label américain Slovenly, prouve que la scène rock montréalaise n’a pas été complètement avilie par la vague de rock indépendant, ni par le raz-de-marée de banjos. Sortie prévue de la galette en février 2014 et déjà quelques spectacles figurent au calendrier, notamment au sous-sol du Cercle à Québec, le 14 février.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe