La rutilance d'un sex-shop

La rutilance d'un sex-shop

26 mai 2013 par 

Turf, Magasin sexuel, Delcourt, 2013.

Un des derniers projets de Turf, ce bédéiste français connu pour La Nef des fous, est un diptyque intitulé Magasin Sexuel. L’action se déroule dans le village des Bombinettes : petit patelin f rançais typique de la campagne profonde. Le maire de l’endroit, Raymond Orloff, qui se sent entouré d’incapables, ne manque pas de projets d’envergure : il veut amener le TGV aux Bombinettes, qui passe pourtant à 70 kilomètres du village, pour générer un boum économique et accroître considérablement la vente du « bombinou », l’alcool qui fait la renommée du village et le bonheur de quelques piliers de bars.

Mais la quiétude des 234 âmes est troublée par l’arrivée d’Amandine Deschamps, une jeune vendeuse qui propose, à son échoppe ambulante installée sur la place du marché, des produits sexuels : condoms, petits canards jaunes, godemichés et autres objets sexuels hétéroclites et loufoques. Amandine a hérité cette boutique de son père qui, jadis, y vendait bottes et tuyaux d’arrosage. Quelle heureuse conversion ! Quel recyclage du caoutchouc !

Malgré le titre fort suggestif, il ne s’agit pas d’une BD érotique, mais plutôt d’une histoire de moeurs, dans un cadre pittoresque et enchanteur. C’est l’histoire d’un amoureux frustré, le maire Orloff, personnage plutôt teigneux et déplaisant, follement épris d’Amandine et persuadé que ses charmes opèrent sur la jeune femme… Lorsqu’il comprendra qu’il ne peut séduire Amandine, la vengeance pointera, et le vaudeville truculent prendra un ton plus dramatique.

Outre l’arrivée du sex-shop, le vol des lettres sur les enseignes de certains commerces du village fait passablement jaser les villageois. Ainsi sont disparus le « i » de l’enseigne du Bar du Coin, le « r » de celle du Cochon Braisé, et le second « t » du commerce La Belle Truite !

On retrouve là un joli pan du style de Turf, affectionnant la dérision et l’humour qui caractérisaient La Nef des Fous. Dans Magasin Sexuel, la magie et le génie de Turf opèrent toujours. Une belle brochette de personnages colorés, drôles et absurdes évoluent dans un monde où la poésie et le merveilleux ont souvent leur place. De multiples gags émergent à travers des situations cocasses et Turf divertit le lecteur par ses dialogues suaves et subtils tout en s’appuyant sur un dessin précis qui fourmille de détails et qui est rehaussé par un agencement de couleurs vives et irrésistibles. Turf est un artisan du bel ouvrage, un orfèvre ! De plus, les dessins de Turf, délicats, détaillés et méticuleux livrent toute la rutilance des objets et des paysages tout comme la truculence des personnages. Bien que le second tome soit plus sombre et davantage axé sur le personnage du maire, plutôt que sur celui d’Amandine, l’intrigue et le mystère demeurent soutenus jusqu’à la toute fin.

Les deux tomes de Magasin Sexuel se trouvent maintenant réunis dans un beau coffret, tout comme La Nef des fous parue en six tomes sur presque deux décennies et qui met en scène le monde clos du petit roi débonnaire Clément XVII. Le coffret de La Nef, avec une reliure emboîtée similaire à celle des cartonnages Hetzel des éditions luxueuses des livres de Jules Vernes, vient s’ajouter aux objets recherchés par les collectionneurs : figurines, ex-libris, sérigraphies, jeux, etc.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe