Hated by the sun, Hellshovel

Musique

Hated by the sun, Hellshovel

10 décembre 2012 par 

Si vous ne connaissez pas encore la scène rock garage montréalaise, il serait peut-être temps d’y jeter un œil… avant que tous ses musiciens aient troqué Montréal pour Berlin, ou ailleurs. Compatriote des King Khan, Mark Sultan, Skip Jensen et autres habitués du genre, HellShovel est le nouveau groupe de Jeff Clarke, chanteur/guitariste des défunts mais non moins formidables Demon’s Claws. Accompagné de Dale Macdonald (Chocolat, Cockroaches) à la guitare et de Bloodshot Bill à la batterie, Clarke atterrit avec un véritable ovni sur les planètes du rock et du punk, ovni étant ici à prendre au premier degré. À force d’effets bizarroïdes, voire cheaps, sur le son des guitares (flanger, écho et autres) et d’une voix claire plantée à l’avant-scène, HellShovel donne dans le garage-candy-psychedelic avec une touche presque pop. On pourrait penser à un film de science-fiction des années 1970 de série (triple) B. Le résultat est original et franchement accrocheur, les talents de Clarke pour les mélodies guitare et voix y étant bien en évidence. Hated by the sun (Slovenly records), premier LP, regroupe plusieurs pièces sorties précédemment en 45 tours sous d’autres labels (« Sounds of Cobra », « Telephone Explosion »). Les textes de chacune des dix chansons sont des quasi-fables où se côtoient vaisseau spatial, crème glacée fondante, soleil glacial, amour et déchéance : « The middle of July / The water felt so cold / Hated by the sun / The summer it was sinking like a stone ». Clarke nous offre, comme à son habitude, ses propres illustrations, ici, un collage qui pourrait faire croire à un démo de band deathmetal ou grindcore. Loin de là, HellShovel nous transporte à des galaxies du rock style Budweiser… et c’est franchement rafraîchissant. Le groupe est en tournée en Europe cet automne et ensuite aux États-Unis. Peut-être y aura-t-il une petite escale à Montréal ? À surveiller avec un télescope.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe