Castles, Will Driving West

MUSIQUE

Castles, Will Driving West

16 octobre 2012 par 
Natif de Baie-des-Sables, établi à Montréal et leader de la formation Will Driving West, David Ratté offre un folk prenant, d’une simplicité et d’une efficacité désarmantes. La barre était élevée à la suite de la parution du premier album de la formation, The Breakout, en octobre 2010. Le moins qu’on puisse affirmer est que le défi a été brillamment relevé par Ratté et ses acolytes. Castles a conservé la nostalgie et la mélancolie du premier album tout en offrant des sonorités enrichies et plus travaillées. La voix de Ratté combinée à celle d’Andréa Bélanger, au piano, s’harmonisent à la perfection avec la précision et la délicatesse de Camille Paquette-Roy au violoncelle. Les textes poignants témoignent d’un besoin de s’évader, de partir loin de la douleur, de voyager afin d’oublier, bref, de laisser place à l’inconnu. La présence de l’harmonica dans la pièce « Unborn » vient amplifier la détresse ressentie qui, à l’image de l’album, semble témoigner d’une lutte à finir entre le chagrin et l’espoir. Une intensité et une lucidité qui ne sont pas sans rappeler le son du duo australien Angus and Julia Stone. Will Driving West sera de passage à La Fabrique de Matane le 9 novembre ainsi qu’à la Salle Desjardins-Telus de Rimouski le 10 novembre prochain en formule Espace-Scène. Un rendez-vous à ne pas manquer !
Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe