dernier numéro

Vol XXIV No 5, mai-juin 2019, Plein feu sur le KRTB

Attaques frontales

Attaques frontales

13 août 2012 par 

Au Québec comme au Canada, on niaise plus avec la puck, c’est par là que ça s’en va pis tasse-toé mon oncle, on a été élus démocratiquement et on va passer les lois qu’on veut, que ça fasse ton affaire ou non, qu’elles soient constitutionnelles ou pas, qu’on ait le temps d’en débattre ou non au Parlement ou à l’Assemblée nationale, de toutes façons on est majoritaires, ça fait que pourquoi perdre son temps à téter à hue pis à dia sur des alinéas pis des peut-être que ci peut-être que ça, pas de temps à perdre avec l’environnement, avec les droits sociaux, avec l’habitat des poissons pis les fleurs de tapis, y a des investisseurs gros comme ça avec du cash plein les poches qui attendent dans le lobby ; les sables bitumineux, les pipelines, le Plan Nord, amenez-en des projets pis arrêtez de nous faire chier avec vos études et vos niaiseries d’écolos, de toutes façons, on fait faire des économies au pays en crissant à porte tous ces pseudos scientifiques et ces technocrates de gauche qui ne font que mettre des bâtons dans les roues du progrès, et anyway, on en a plus besoin parce qu’à partir de maintenant, comme ça se faisait avant mais là ça va être écrit dans la loi, c’est le ministre qui décide, ça fait que qu’est-ce que ça donne de payer pour rien une gang de fainéants et de chialeux de fonctionnaires, pis qu’est-ce que ça donne de dépenser l’argent du bon peuple pour des chômeurs récidivistes qui ont même pas le courage de faire une heure de route pour aller faire cuire des hamburgers chez Macdo, pelleter du fumier dans une porcherie ou cueillir des fraises, sous le fallacieux prétexte qu’ils sont plus qualifiés que ça et qu’ils ont toujours travaillé dans l’industrie forestière ou les pêcheries, et si vous l’avez pas encore compris, y va falloir vous faire à l’idée, quand on est un gouvernement de dinosaures, c’est normal qu’on vote des lois mammouths, pis si ça fait pas votre affaire, on va suivre l’exemple de nos chums de Québec, pis vous allez voir que la police de Montréal ou l’escouade anti-émeute, c’est de la petite bière à côté de l’armée canadienne, nous autres on a des vrais guns pis on sait s’en servir, on a des mitrailleuses, des chars d’assaut, des hélicoptères de combat, des avions de chasse, c’est pas vos petites casseroles insignifiantes qui vont nous énerver ou nous faire peur, pis oubliez pas qu’on a prévu la construction d’un paquet de nouvelles prisons dans notre plan de match et si c’est pas suffisant, y a un beau stade olympique à Montréal qui est sous-utilisé, ça fait que prenez votre trou ma maudite gang de gauchistes et de contestataires, on va voter toutes les lois qu’on va vouloir, on va mater les étudiants, on va rendre l’avortement illégal, on va interdire les mariages gais, on va abolir l’équité salariale pour que les femmes retournent au foyer qu’elles n’auraient jamais dû quitter, on va mettre de l’ordre dans cette société-là, et vous n’avez pas un mot à dire, pis, si vous avez pas compris comment ça marchait, regardez, du côté du cabinet du premier ministre du Québec, le retour de ce très cher Daniel Gagnier qui a permis à Jean Charest d’être élu majoritaire aux dernières élections, ce cher Daniel reprend du service aujourd’hui après un petit séjour du côté de Talisman où il a fait du démarchage pour l’industrie du gaz de schiste auprès du gouvernement avec son copain François Pilote, c’est comme ça qu’on marche nous autres, dans un va-et-vient constant, main dans la main avec la grande industrie, les firmes d’ingénieurs, les banquiers, le grand capital et la pègre, parce que c’est là que sont les vraies compétences transversales, c’est là qu’est le vrai cash, c’est là qu’on décide les vraies affaires, c’est pas des clubs de moumounes où on passe des heures à discuter du sexe des grenouilles ou de la reproduction des ouaouarons, ça fait que vos p’tits carrés rouges de débiles, vous pouvez ben continuer à vous les accrocher où c’que vous voulez, ça fait juste nous faciliter la tâche pour vous spotter pis vous ficher, on a même développé un logiciel qui permet de les repérer à partir de nos satellites, ça fait que prenez votre trou ; Pêches et Océans Canada, ça va servir uniquement pour que la pêche commerciale puisse se trouver des spots encore potables entre deux nappes de pétrole ; le ramassage de bouts de vaisselle cassée par du monde payé dix fois le prix du BS par Parcs Canada, c’est fini ça aussi, on met tout ça dans des boîtes pis on shippe ça à Ottawa, vous essayerez de venir les chercher, voir, les artefacts qu’on a ramassés sous la terrasse Dufferin pis les guenilles de Forillon, ça appartient à l’histoire du Canada, ça, bonhomme, pis de toutes façons, ça fait des centaines de fois qu’on vous le dit, on veut votre bien pis on va l’avoir !

P.S. On annonce une pénurie de feutrine rouge au Québec. Reste toujours la possibilité de découper des carreaux dans le drapeau canadien, mais attention, comme bien d’autres choses aujourd’hui, le geste est strictement illégal.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe