Champ libre

Le corps territoire
 Phile

Par Christian Turcotte le 2012/03
Image
Champ libre

Le corps territoire
 Phile

Par Christian Turcotte le 2012/03

Dès la première pièce, Le corps territoire (2012) nous transporte en bord de mer et ce n’est là qu’un aperçu des nombreux environnements que Phile (Philippe Patenaude) nous fait visiter. Un échantillonnage sonore des plus diversifiés, passant de la ville à la forêt et à entendre des percussions créées à même des objets amassés sur un quai. Enregistrés à Montréal, en Gaspésie et dans la forêt de Saint-Damien, ces neuf voyages instrumentaux laissent notre imagination voguer dans des ambiances des plus planantes.

Aux neuf collaborateurs dont la réputation n’est plus à faire, avec entre autres Guillaume Arsenault au didgeridoo, s’ajoutent deux classes d’école secondaire qui ont également participé à la création de cette ambiance unique. Cet album d’une qualité exceptionnelle plaira avec certitude aux fans de National Parcs et à tout amateur de rock progressif.

Partager l'article