Le chauffage à granules, une solution simple et écologique

Le chauffage à granules, une solution simple et écologique

19 décembre 2011 par 

Quand on parle de consommation responsable, il est difficile de passer à côté de notre consommation énergétique. Une part importante de cette consommation passe par le chauffage de nos établissements. En 2010, le Centre de récupération des Basques a fait le pari d’utiliser les résidus forestiers récupérés à l’écocentre pour chauffer son bâtiment principal. Aujourd’hui, 70 % du chauffage de cet établissement est assuré par une chaudière à granules produites à partir de ces résidus forestiers.

Le principe du chauffage à la biomasse ne date pas d’hier. Depuis la découverte du feu, l’homme utilise le bois pour produire de la chaleur. Mais aujourd’hui, grâce aux connaissances acquises et aux nouvelles technologies, la combustion des résidus ligneux est devenue une source d’énergie verte. En réduisant les branches et les troncs en copeaux, puis en granules, l’émission de gaz à effet de serre résultant de cette combustion a été minimisée. Du même coup, la quantité d’énergie produite par ladite combustion a augmenté. Grâce à cette technologie, la production de 3 kilojoules d’énergie ne demande qu’un kilojoule, soit un ratio excellent de 3 pour 1.

Le Centre de récupération des Basques, situé à Trois-Pistoles, est un organisme à but non lucratif chargé de faire la récupération des matières domestiques recyclables dans la MRC des Basques. En plus d’offrir le service de recyclage résidentiel, le complexe comprend aussi un écocentre qui récupère la majorité des produits domestiques non acceptés dans les bacs de recyclage traditionnels. Depuis deux ans, le centre est chauffé à 70% grâce à une chaudière à granules. Par contre, ce qui est innovateur, c’est qu’on y produit les granules sur place, à partir des résidus forestiers récupérés.

« Au Centre de récupération des Basques, c’est à cause de la crise financière de 2009 que l’on a pensé à ce système », explique Marie-Josée Bérubé, directrice du centre de récupération. Pendant la récession économique, la demande en produits recyclés a diminué et le centre de récupération a éprouvé des difficultés financières.  Le centre possédait déjà la machinerie pour transformer les résidus forestiers en copeaux ce qui diminuait les investissements nécessaires à la production de granules.  Le virage a pu être entamé dès 2010 grâce à des subventions gouvernementales.

Le Centre de récupération des Basques transforme donc les résidus forestiers accumulés en granules. Grâce à un système pouvant produire jusqu’à 2200 livres de granules par jour, il est facile de combler les besoins de l’entreprise qui se situent autour de 80 000 livres de granules annuellement. Ce virage leur a même permis d’économiser près de 14 000 dollars de frais de chauffage par année. Éventuellement, leurs surplus de granules seront vendus dans les quincailleries locales.

Si ce système de chauffage est de plus en plus utilisé dans les établissements commerciaux, il existe aussi des poêles à granules pour le secteur résidentiel. Alors, chacun de nous peut faire le pari de chauffer sa maison aux granules. Et contrairement au temps de nos grands-parents, aucune corvée de bois ne sera nécessaire avant l’hiver !

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe