dernier numéro

Vol XXIV No 1, Aider les proches aidants et aidantes

"L'écriture est un prétexte pour apprendre la vie" Rencontre avec Nicole Testa

Littérature jeunesse

"L'écriture est un prétexte pour apprendre la vie" Rencontre avec Nicole Testa

11 novembre 2011 par 

Nicole Testa, Le tout-petit trésor, Série «Royaume de Pamadoro» Dominique et Compagnie, 2011, 48 p.

Nicole Testa, auteure de littérature jeunesse, sera présente au Salon du livre de Rimouski du 3 au 6 novembre 2011 pour présenter son quatrième roman, Le tout-petit trésor. Dans cette nouvelle aventure, elle raconte la douce histoire d’un enfant qui veut grandir jusqu’aux nuages. Le tout-petit trésor s’inscrit dans la série Royaume de Pomodoro, tout comme ses deux romans précédents, La fée crapaud publié en 2008 et La reine sucrée qui a vu le jour en 2009.

« Il existe, quelque part, un petit royaume comme tu n’en as jamais vu, le royaume de Pomodoro. Il est si bien caché que les voyageurs qui veulent s’y rendre passent tout près sans le voir. Pour le repérer, il suffit de suivre l’odeur des tomates. Un parfum de bonheur provenant d’une forêt d’arbres à tomates qui entoure le royaume. Mais il n’y a pas que les tomates qui rendent les Pomodorois heureux. »

C’est ainsi que commencent les trois romans de la série. Au fur et à mesure de la lecture, les mots convoquent de nouveaux horizons et viennent siffler leur musique aux oreilles des enfants. Ça fait « froulifoufous ! » quand se dévoilent les péripéties de La fée crapaud. Les arbres chantent et les tomates parfument le royaume de Pomodoro dans les aventures de La reine sucrée. Enfin, les éclats de notes du « tipétilli », la toute petite flûte du tout-petit trésor, sonnent en éclats de mots.

C’est en rêvant de pouvoir offrir ses mots aux autres que l’auteure s’engage dans l’aventure de la publication. En 1998, Nicole Testa publie son premier roman, L’œil de la nuit, chez Dominique et Compagnie. Il aura fallu que son ambition supporte la réalité du monde de l’édition. L’auteure se confronte en effet à une société dans laquelle il est extrêmement difficile de vivre de ses écrits. C’est pourquoi elle est non seulement écrivaine, mais aussi responsable de la bibliothèque Pascal-Parent à Sainte-Blandine.

Sur son lieu de travail et de partage, Nicole Testa porte un projet, un projet littéraire, mais avant tout un projet de vie : donner aux enfants le goût de la lecture. Trop souvent, les enfants ne connaissent que la lecture scolaire, où ils rencontrent des difficultés d’apprentissage. Nicole Testa transmet le bonheur de la lecture lors de ses nombreuses rencontres avec les enfants. Elle leur apprend à aimer lire. Qu’ils en soient heureux ! À chaque page, à chaque phrase, c’est un univers qui les attend.

En plus de la force de son imaginaire, qu’elle déploie avec aisance, Nicole Testa a développé des compétences en éducation. En effet, plus jeune, elle a obtenu une maîtrise en enseignement qui lui a permis de formaliser son don : celui de savoir parler aux enfants. Dans la série « Royaume de Pomodoro », elle utilise le tutoiement pour s’adresser à ses lecteurs. Elle leur murmure les gourmandises enchanteresses de la fée crapaud, de la reine sucrée ou du tout-petit trésor.

Il est intéressant de comprendre le processus de création d’un roman jeunesse. Chaque auteur vit les mots à sa manière et accède à son imaginaire d’une façon unique. Alors, comment fait Nicole pour construire l’aventure des mots ?

« Ce qui m’intéresse, c’est la présence d’une partie mystérieuse. Je ne comprends pas comment cela fonctionne et puis PAF ! Tout à coup l’idée arrive. Pour La fée crapaud, je me suis mise à dessiner des araignées dans mes petits carnets. Je me suis beaucoup documentée. […] Grâce à la fée crapaud, je n’ai plus peur des araignées ! »

Les araignées, les arbres qui parlent et les nuages sont les thèmes du royaume de Pomodoro et les fils conducteurs des romans. Des recherches approfondies sur les sujets offrent une solidité à son œuvre. Nicole Testa a découvert, par exemple, qu’il existait une harpe à nuage, une installation du Canadien Nicolas Reeves, qui transforme le nuage en son lorsque celui-ci passe au-dessus de la harpe. N’est-ce pas fabuleux ?

Et parfois, la vie lui souffle des personnages. Le tout-petit trésor est inspiré d’une petite fille atteinte de la maladie des os de verre. Timoté « a des jambes fragiles comme de la pâte feuilletée ».

Sachez que lorsque vous mettrez le pied dans le royaume de Pomodoro, la tête dans les nuages et le nez dans les tomates, aucun de vos sens n’en oubliera la joie.

C’est ainsi que vont les Pomodorois, dans leur royaume de Pomodoro.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe