Nos blogues

Chronique contemporaine de morsures à vif (juillet-août 2011)

Par Jacques Bérubé le 2011/07
Image
Nos blogues

Chronique contemporaine de morsures à vif (juillet-août 2011)

Par Jacques Bérubé le 2011/07

L’OURS Ouin, Pépinot, méchant sondeur ! Pas un NPD au Québec, à part Mulcair, que tu disais dans le dernier Mouton !

PÉPINOT Ah  ça va, L’Ours, ça va… J’ai déjà assez fait rire de moi. Tu l’avais prédit, toi, cette vague orange ? En tout cas, je peux oublier ma job de sénateur… Pourtant, à mon âge vénérable, j’étais dû…

L’OURS Attends encore un peu, Pépinot, les Cons servateurs veulent reformer la « Chambre haute » pour que les sénateurs soient élus. Pour une fois que les Canadiens pourraient voter pour un candidat, en sachant d’avance que c’est une marionnette…

Sénat et justice

Puisque notre ami Pépinot a évoqué le Sénat canadien, profitons-en pour souhaiter d’excellentes vacances à l’ombre au sénateur Raymond Lavigne, qui vient d’être condamné à six mois de prison pour avoir reçu 10 000 $ pour des frais de voyages qu’il n’avait pas faits et pour avoir fait faire des travaux à sa résidence – cossue, sûrement – par son personnel politique. Ça s’est passé en 2007. Le sieur Lavigne a alors été jugé inapte – un euphémisme ! – à siéger au Sénat, mais a tout de même conservé durant quatre ans son salaire – et son sale air – de 133 000 $, plus son forfait annuel non imposable de 10 000 $ pour ses dépenses de… travail.

Politique, sport et basse finance

Décidément, les vents de la politique qui balaient le Québec charrient de bien drôles – façon de parler – de relents par les temps qui courent – façon de parler aussi, vu l’immobilisme ambiant…

Après l’élection d’un gouvernement majoritaire des conservateurs de la droite religieuse et économique dans le Haut-Canada et le rejet quasi total de ces dits conservateurs par le Québec, voici que le parti qui se dit indépendantiste et de gauche commande le silence et le vote en rang pour un projet de loi qui interdirait de contester la construction d’un amphithéâtre à Québec pour y faire jouer des hockeyeurs millionnaires pour les beaux yeux en forme de portefeuille du baron de la presse multiplateforme et convergente du Québec… Qui plus est, c’est une ex-ministre de la Culture et des Communications qui est à la source du projet, qu’on appelle le projet Labeaume-Péladeau ou Maltais-Labeaume, mais qu’on pourrait aussi surnommer le projet « Paye pis farme ta yeule ».

Question : Pourquoi Québec, au milieu des années 90, n’avait ni les moyens, ni la masse critique – lire les grandes corporations acheteuses de billets de saison – pour garder ses Nordiques et qu’elle les aurait maintenant, 18 ou 20 ans plus tard, après une hausse de 300 % de la moyenne des salaires des joueurs ?

Climatologie

Des ouragans frappent régulièrement les Caraïbes et le sud des États-Unis. On leur donne des prénoms comme Rita, Juan ou Katrina. Plus rarement, un ouragan frappe le Canada et y fait de graves dégâts : Stanley a frappé cette année à Vancouver, après avoir dévasté Montréal en 1986 et 1993.

Ce matin un homme

Ce matin un homme a pleuréEnfin c’est le lièvre qui me l’a raconté
Peu importe où il était né

Peu importe s’il était d’ici
Moi je me dis que c’est dans sa vie
Qu’il y avait comme un vieux récit
Tu ne tueras pas
Même la perdrix
Et tu n’iras pas détruire les nids
Quand je dis perdrix
Je dis les oiseaux
Et quand je dis les nids
Je dis les ruisseaux

[…]
Toi tu me dis j’ai été un bon apôtre
Moi je te dis qu’il fallait penser aux autres
Toi tu me dis j’ai plaidé pour la justice
Moi je te dis qu’il fallait se faire métis
Toi tu me dis j’ai été premier ministre
Moi je te dis qu’il fallait se faire gréviste
Ce matin un homme s’est noyé
C’est la mer qui me l’a rapporté
Je lui avais dit
Je lui avais dit
Voilà !

Et moi je vous dis
Et moi je vous dis
MERCI
Claude Léveillée
Voilà !

Partager l'article

Image

Voir l'article précédent

La commotion électorale

Image

Voir l'article suivant

637 km, 33 jours et une cause