dernier numéro

Vol XXVI No 4, mars-avril 2021, Danger: langue en péril?

Esprit-Saint, une municipalité résiliente

Esprit-Saint, une municipalité résiliente

3 mai 2011 par 

Esprit-Saint est identifiée comme l’une des quatre municipalités dévitalisées de la MRC de Rimouski-Neigette. Communauté forestière mono-industrielle, avec la scierie Multi-Cèdre, Esprit-Saint est située dans une zone dite de forêt habitée, coupée d’une zone d’influence urbaine majeure (57 km du centre-ville de Rimouski).

Observant une érosion démographique de 12,4 % entre 2001 et 2006, la Commission scolaire des Phares prévoyait en 2006 qu’il n’y aurait plus que cinq enfants inscrits à l’école primaire d’Esprit-Saint en 2010. Résultat, on envisageait la fermeture de l’école. En 2007, la communauté a mis sur pied un comité de survie de l’école. Au début de l’année scolaire 2010-2011, la Colombe accueillait 24 élèves. On constate une augmentation de 4,3 % de la population depuis 2006.

Cette dernière donnée illustre une caractéristique d’Esprit-Saint : la résilience. Si, d’une part, la valeur immobilière, l’âge et le taux de diplomation représentent en théorie des variables défavorables, d’autre part, la détermination des résidentes et des résidents en atténue les effets. Cet accroissement de la population évoque le pouvoir attractif de la communauté. Esprit-Saint conserve une certaine « notoriété » à titre de porte-étendard de la ruralité. La municipalité célèbre cette année le 40e anniversaire de la fondation d’Opérations Dignité II, une expérience de démocratie participative des plus éloquentes.

Journée de la Résistance

Dans la sève des Opérations Dignité, Esprit-Saint fut l’initiatrice de la Journée de la Résistance qui célèbre, le 24 mai, les réalisations du monde rural. Pour une sixième année, le COD supervise les festivités de la Journée qui aura lieu le mardi 24 mai à Saint-Clément. Une nouveauté cette année, le Fonds Jean-Marc-Gendron – ancien curé d’Esprit-Saint et leader d’Opérations Dignité II – profitera de l’occasion pour attribuer ses bourses annuelles destinées à la relève rurale.

Les objectifs de la Journée sont de faire en sorte que le milieu rural s’exprime pour le maintien de la dignité au cœur de ses collectivités, déclame un manifeste pour la fierté d’habiter son territoire, affirme sa contribution dynamique au développement régional d’aujourd’hui, organise sa solidarité et crie son urgence d’agir.

Place des congrès en milieu rural

Le 8 décembre 2010, des représentants de la municipalité, des loisirs, du Centre d’interprétation des Opérations Dignité (COD), de la Corporation de développement et de la Fabrique ont signé un protocole d’entente pour l’implantation d’une Place des congrès en milieu rural à Esprit-Saint. Si le projet obtient le financement nécessaire, Esprit-Saint sera en mesure de recevoir des groupes pour des évènements de tous genres.

L’appellation Place des congrès en milieu rural sous-tend un caractère distinctif. Si un centre de congrès en milieu urbain offre le confort, la Place des congrès en milieu rural d’Esprit-Saint offrira le réconfort et l’inspiration. Une cuisine du terroir, des ateliers mettant en valeur les compétences du milieu ainsi que les valeurs portées par les promoteurs favorisent l’éclosion d’un tel projet à Esprit-Saint.

Forum social

Déjà le COD, futur gestionnaire de la Place des congrès, sera l’hôte du premier forum social du Bas-Saint-Laurent Vers un réchauffement social, les 30 septembre, 1er et 2 octobre 2011. De 300 à 500 personnes sont attendues au cours de l’évènement. Les objectifs du forum s’inscrivent tout à fait dans l’esprit de cette Place des congrès, à savoir : offrir un espace ouvert de débat citoyen et mobilisateur dans la région, favoriser le rassemblement, les réflexions et les échanges autour d’enjeux communs, susciter et identifier des pistes d’action concrètes, et permettre la création de liens dans un esprit convivial et festif.

Les défis d’Esprit-Saint

On utilise des modèles de gestion et de calculs pour prévoir l’avenir. Mais ce que l’on oublie trop souvent dans ces savantes équations, c’est la force du rêve et de l’imaginaire, particulièrement celle d’une génération en émergence, porteuse d’une nouvelle connaissance.

Depuis les 50 dernières années, nous avons tant développé les réglementations, les normes et les outils de gestion – en foresterie, en agriculture, en santé, en services sociaux et en culture – que nous avons oublié la recherche fondamentale, réduit la création et méprisé la connaissance empirique. Des facteurs que je pourrais, si j’avais la Chaire pour le prétendre, croire essentiels au progrès et à notre humanité.

Ces pensées furtives nous éloignent, croyez-vous, du propos. Et pourtant! L’espace rural est vaste et il favorise d’une certaine manière l’expression de nouvelles idées et la création de projets. Bien sûr, tous ne pourront se réaliser. Mais qu’importe, on partage, on tente le coup, on réajuste et à tout le moins on a le pouvoir d’essayer. À savoir si Esprit-Saint est dévitalisée, à vous de voir, route 232 à mi-chemin entre Cabano et Rimouski.

***

Coup de coeur de l’été 2011

La saison estivale arrive à grands pas. Le Centre d’interprétation des Opérations Dignité (COD) en sera à sa troisième année d’activité. Nous vous invitons à découvrir un spectacle multimédia coup de coeur dans le Haut-Pays et à le faire connaître à vos parents et amis. Nous n’avons pas les ressources financières pour faire une campagne promotionnelle d’envergure alors le bouche-à-oreille demeure notre principal véhicule. (www.operationdignite.com, 418-779-2416)

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe