dernier numéro

Vol XXIV No 5, mai-juin 2019, Plein feu sur le KRTB

Une vision alternative de la Bible

Une vision alternative de la Bible

7 décembre 2010 par 

Robert Crumb est un dessinateur et scénariste de BD né en 1943 à Philadelphie. Il est de ceux qui ont initié, dans les années 60, le mouvement de la BD alternative dite underground. Il en est la figure de proue. En contraste avec les « comics » populaires à cette époque qui donnaient dans toutes les variations du super héros, la BD alternative de Crumb, également en réaction à cette mode, tablait sur la contestation, la provocation, la prise de conscience des minorités… La BD alternative s’appuyait sur l’humour par la dérision et le délire psychédélique qui en distanciaient le propos, ce qui en quelque sorte le rendait mieux communicable. Il est donc tout à fait étonnant que, 40 ans plus tard, ce créateur nous propose une adaptation à la BD de La Genèse, le premier livre de La Bible, que les éditions Denoël Graphic nous proposent en traduction française (soulignons d’ailleurs l’audace de cet éditeur qui présente à son catalogue des BD d’une grande originalité artistique et d’une qualité bibliophile hors du commun).

Depuis les années 60, Crumb a créé une foule de personnages, dont Fritz the Cat, Mr Natural et Angelfood McSpade. Il fut au sommaire de la plupart des journaux et des magazines de la presse alternative publiés entre 1967 et 1990, notamment Zap, Mr Natural, Dirty Laundry et Raw (dans lequel Art Spiegelman présente les premières planches de Maus), pour n’en nommer que quatre parmi la quarantaine de publications auxquelles il participa. Une monographie sur Crumb, parue en 1981, retrace son parcours.

À partir de 1987, l’éditeur Fantagraphics entreprend de publier l’intégralité de l’œuvre de Crumb. Même sa carrière d’illustrateur amène un éditeur allemand à colliger toutes ses illustrations en une édition qui sera reprise par Fantagraphics sous le titre de Sketch Books. Crumb a même fait l’objet d’un documentaire cinématographique qui montre l’étrange personnage qu’est Robert Crumb. On y relate le conservatisme dans lequel il a été élevé et les lubies et les fantaisies qui l’habitent.

Déjà dans ses « strips » des années 60, Crumb décrit et critique vertement la société américaine. Il y dénonce les conventions sociales, en a contre le « yuppisme » et, résolument audacieux, il n’a pas la pudeur qui l’empêcherait d’exprimer ses fantasmes sexuels.

Dans les années 80, son œuvre s’avère plus réfléchie et aboutie. Elle évoque son attachement à la culture populaire et au passé. On est donc moins étonné que ce génie de l’underground ait consacré ces cinq années à l’illustration et à l’adaptation de La Genèse, un lustre de travail.

En guise de présentation de l’ouvrage et à titre d’avertissement, il affirme : « Moi, R. Crumb, l’illustrateur de ce livre, ai, au mieux de mes aptitudes, fidèlement retranscrit chaque mot du texte original. »

Le style graphique de Crumb est habile à nous transporter dans les cinquante chapitres de La Genèse où, tour à tour, nous sont représentés l’arbre du bien et du mal du paradis terrestre, le déluge que surmonteront Noé et son arche, la destruction divine de Sodome et Gomorrhe, l’Égypte des Pharaons, etc. L’imagination visuelle de Crumb, son interprétation sont entièrement au service du texte sacré. Par exemple, au paradis terrestre, le serpent est représenté par un humanoïde à tête de serpent, proche d’un extraterrestre sorti tout droit d’un film de série B des années 50. Jacob est plutôt dépeint comme un être déprimé et Ésaü comme un être violent. Sa représentation d’Abraham n’est pas sans faire penser à celle du Charlton Heston des Dix Commandements de Cecil B. de Mille.

Oui, Crumb s’intéresse au passé, aux traditions. Il montre que La Genèse, cet ensemble des récits du peuple juif, est plus qu’une succession d’histoires. Il s’agit d’un document incontournable sur nos origines, nos fondations sociales, politiques et religieuses. Cette adaptation à la fois curieuse et prodigieuse démontre que Crumb est incontestablement un génie de la BD. Il rend la lecture de La Bible des plus divertissante, stimulante et enrichissante.

À lire : Robert Crumb, La genèse, Denoël, 2009

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe