La campagne d’abonnement se poursuit

Bilan de l’appel à la solidarité

La campagne d’abonnement se poursuit

1 janvier 2009 par 

Le Mouton NOIR est fier d’annoncer que la population bas-laurentienne a bien répondu à l’appel à la solidarité que nous avons lancé le 29 octobre dernier. En effet, un montant total de plus de 16 000 $ a été amassé depuis (abonnements et dons personnels et institutionnels, produits dérivés), dont 7 000 $ au Salon du livre de Rimouski, ce qui correspond à l’objectif fixé au départ.

Pour s’assurer un fonds de roulement qui lui permettra de parer aux imprévus, Le Mouton NOIR s’était aussi fixé l’objectif de vendre au moins 300 nouveaux abonnements individuels et 50 nouveaux abonnements institutionnels. Cet objectif, en voie de se réaliser, a été atteint à 90 % jusqu’à présent. Si vous croyez à l’importance de la presse indépendante et que vous souhaitez contribuer à protéger Le Mouton NOIR, abonnez-vous! Comme journal communautaire indépendant, nous n’avons que très peu accès à des programmes de subvention; nous devons compter principalement sur des revenus autonomes.

Nouveaux partenaires

De nouveaux partenaires se sont récemment ajoutés au ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (par le biais du Programme d’aide aux médias communautaires), à Emploi-Québec (Centre local d’emploi de Rimouski-Neigette) qui nous apportent de façon récurrente leur aide au fonctionnement, ainsi qu’aux partenaires qui soutiennent le projet spécifique d’ateliers de journalisme culturel jeunesse1.

D’abord, le Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN) s’est engagé financièrement dans un pacte de partenariat social. Ensuite, le député de Rimouski à l’Assemblée nationale, Irvin Pelletier, a fait une contribution en soutien à l’action bénévole. Enfin, le CLD de Rimouski-Neigette y est aussi allé de sa contribution.

Rappelons que le budget annuel du journal, de moins de 100 000 $, permet d’assumer notamment la rémunération des trois employées, les frais de graphisme, d’impression et de distribution encourus pour huit éditions du journal et quatre du cahier culturel Champ libre.

Survie assurée à court terme

Nous désirons donc rassurer la population : à court terme, la survie du Mouton NOIR est bel et bien garantie grâce au soutien du milieu. À moyen et à long terme cependant, les défis demeurent tout de même considérables puisque, pour explorer les nombreuses avenues de développement qui s’ouvrent à nous, nous avons besoin de sources de financement récurrentes et solides.

Depuis l’appel lancé par Le Mouton NOIR et en particulier à l’occasion du Salon du livre, de nombreux lecteurs ont témoigné de leur attachement au journal et confirmé ainsi l’importance de maintenir dans notre région cette tribune d’expression citoyenne qui fait contrepoids au phénomène de concentration de la presse.

Toute l’équipe du Mouton NOIR ainsi que le conseil d’administration des Éditions du Berger blanc tiennent à remercier chaleureusement les citoyens et tous les partenaires pour leur généreux appui, ainsi que les médias d’information locaux qui ont notamment offert au Mouton NOIR l’occasion de s’exprimer et qui ont transmis le message à la population.

___________

Notes:

1. Il s’agit plus précisément de la Ville de Rimouski et du MCCCF par le biais de l’Entente de développement culturel, ainsi que de la Caisse Desjardins de Rimouski et du Syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de Rimouski. Ces ententes se terminent à la fin de décembre 2008.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe