dernier numéro

VOL XXIV No. 2 Éducation et solidarité internationale

Mécontentement envers le Cégep de Rimouski

Lettre De Ma Bergerie

Mécontentement envers le Cégep de Rimouski

1 novembre 2007 par 

Ma fille a terminé ce printemps son cours de techniques en santé animale au Cégep de La Pocatière. Désirant poursuivre ses études universitaires en médecine vétérinaire, elle a dû faire des cours préalables qui n’étaient pas offerts dans sa technique.

Pénalisée par un horaire chargé au Cégep de La Pocatière, elle a fait le premier cours de physique par correspondance et le troisième, en cours d’été au Collège François-Xavier-Garneau, à Québec, vu qu’il n’était pas offert à Rimouski. Pour le deuxième, elle s’est inscrite au Cégep de Rimouski où on l’a refusée, faute de places. Les gens inscrits à temps plein au Cégep de Rimouski sont privilégiés, même s’ils n’ont pas un besoin urgent de ce cours. Selon le collège, ce cours ne peut être donné qu’à 30 personnes. Comme ma fille était la trente et unième sur la liste, on lui a dit de se présenter une heure avant le début du cours au cas où une personne se désisterait, mais si un étudiant du Cégep se présentait, il aurait la place. Devant cette incertitude, elle s’est inscrite au Collège François-Xavier-Garneau où elle a été acceptée le jour même.

Nous, parents exploitant une ferme laitière (dans notre famille depuis quatre générations)  à Rimouski, nous sentons floués par le système d’éducation. Nous avons dû assumer les coûts de déplacement et de résidence à Québec, en plus de perdre une employée sur la ferme au moment où nous avions besoin de bras pour les travaux aux champs. Nous avons subi cette situation dans l’indifférence. On se « fout » des cas particuliers et on nous laisse nous débrouiller seuls dans les dédales administratifs. Payez les études de vos enfants et laissez-nous les organiser même si cela vous cause préjudice, semble être le message du Cégep de Rimouski.

Ghislaine St-Pierre Rimouski

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe