Au Théâtre du Bic

Au Théâtre du Bic

Une saison automnale éclectique et captivante
1 septembre 2007 par 

L’Amérique en chantier- Photo : Suzanne O’Neill

Pour la saison 2007-2008, le Théâtre du Bic nous fera passer par toute une gamme d’émotions de septembre à octobre, alliant les arts de la scène, de la danse et du chant.

Les 14 et 15 septembre, le récital Le Violon brisé présente le comédien chevronné et polyvalent Albert Millaire, accompagné par la talentueuse violoniste Anne Robert. Un duo qui fera vibrer la poésie d’Émile Nelligan sur les airs de compositeurs de renom, notamment Paganini et Bach.

Août - un repas à la campagne - Photo : Yanick Macdonald

Albert Millaire - Photo : Éric Labbé

Ensuite, L’Amérique en chantier (traduction française de Under Construction), un texte de Charles Mee produit par le Théâtre de l’Opsis, sera présenté les 28 et 29 septembre. Le cycle états-unien (après celui de Tchekhov et d’Oreste) qu’inaugure cette compagnie nous emmène à la découverte de nos voisins du sud avec leurs chansons, leurs textes et leurs danses, d’hier à aujourd’hui, qui viennent consigner leur histoire. Avec Louise Cardinal, Jean-François Casabonne, Caroline Lavigne, François-Étienne Paré, Daniel Parent et Geneviève Rioux dans une mise en scène de Luce Pelletier.

Silences Duos - Photo: Étienne Lizambard

Le 9 octobre, Silences Duos, fruit du travail du chorégraphe français Yvann Alexandre, ayant travaillé en résidence au Bic l’année dernière, est une pièce formée de deux duos où le décor et l’ambiance sont épurés au maximum pour laisser tout l’espace aux interprètes. Sa démarche atypique transforme la chorégraphie telle qu’on la connaît.

Une autre pièce percutante et des plus humaines, Août – un repas à la campagne, sera présentée du 25 au 27 octobre. Avec plusieurs acteurs reconnus tels Marie Tifo et Jacques L’Heureux, le texte de Jean-Marc Dalpé est bien servi, tout comme le repas qui se prépare dans une vieille maison à la campagne où se côtoient, pour cette rencontre, quatre générations qui n’ont plus les mêmes attaches  ni les mêmes valeurs.

Puis, le 30 octobre, à la suite de leur travail en résidence d’écriture au Bic, une lecture publique de textes de six auteurs du Canada, d’Algérie et du Togo, choisis par concours, aura lieu. Des comédiens venant du Bas-Saint-Laurent et dirigés par Eudore Belzile en interpréteront quelques extraits.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe