dernier numéro

VOL XXIII No.6 Agriculture de proximité: un engagement social

Ah les taxes!

Ah les taxes!

5 mars 2018 par 

On parle souvent de taxes. On entend de plus en plus l’expression « mes taxes servent à… », ou encore « payé avec vos taxes ». Ces expressions sont nouvelles, on n’entendait pas ça avant. Et ce sont vraiment des expressions qui me gossent.

Je suis fier de payer des taxes. Oui, il y a des choses qui me dérangent, mais grosso modo, je trouve ça normal que le fait d’avoir choisi une vie en collectivité soit accompagné d’un budget commun à tous et que je contribue à ce budget. Quand j’entends les ténors de la mouvance libertarienne qui ne veulent pas payer de taxes, j’ai envie de leur dire qu’ils ont juste à aller se construire un shack dans le bois, à vivre en autosuffisance, à parler à personne d’autre et à arrêter de crier sur toutes les tribunes. Plusieurs personnes le font et ils s’en sortent très bien.

Je trouve ça ben correct de payer pour des routes, une piscine, des parcs, des organismes communautaires, une bibliothèque, des cours de francisation pour les immigrants, pis je trouve ça ben correct de payer aussi pour plein d’affaires que je n’utilise pas ou que je ne sais même pas qu’elles existent.

Par contre, concernant la taxe de vente, je trouve ça bizarre qu’on doive payer une taxe à l’achat d’un char usagé. Y a déjà quelqu’un qui a payé des taxes sur ce char-là quand il était neuf. Le char pourrait être acheté 1, 2, 3, 4, 5 ou même 8 fois au cours de sa vie. La TPS et la TVQ seront payées à chacune des transactions. On taxe quoi ? C’est une taxe sur les produits de luxe (en gros : tout sauf de la bouffe et depuis peu, quelques produits d’hygiène). On ne devrait taxer le produit qu’une seule fois, non ? Bon, les vendeurs de chars neufs vont dire que c’est de la concurrence déloyale si les chars usagés sont vendus sans les taxes. Mettons. Mais le marché s’ajusterait, les chars usagés se vendraient plus cher pour compenser le fait que le premier a payé des taxes. La question philosophique : le but, c’est de taxer le produit ou la transaction ?

D’ailleurs, sauf quelques exceptions, l’achat d’une maison neuve est taxable, mais pas si la maison est usagée. Réponse partielle à ma question ?

Quand l’argent liquide aura disparu, et c’est pour bientôt, est-ce que les gouvernements vont tenter de taxer Kijiji ? Les bébelles à 10 $, à 50 $ ou même à 300 $ qu’on s’échange sur les petites annonces ? La vieille guitare que vous mettez en vente dans le journal sera-t-elle sujette à un ajustement sur vos impôts l’an prochain ?

Dans un autre ordre d’idées mais toujours en parlant de poubelles, j’envoie des fleurs à la MRC de la Mitis qui a diminué les coûts liés aux matières résiduelles de 25 $ entre 2015 et 2018. Gageons que l’arrivée du compost à la MRC y est pour quelque chose ! Est-ce que les radios-poubelles vont en parler ? #GrâceÀNosTaxes

 

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe