dernier numéro

VOL XXIII No.6 Agriculture de proximité: un engagement social

Pourquoi faut-il se méfier de la consommation du cannabis?

Pourquoi faut-il se méfier de la consommation du cannabis?

21 janvier 2018 par 

Le cannabis, comme l’alcool, le tabac et les opiacés, est un psychotrope qui modifie la chimie du cerveau. Les humains l’utilisent pour se procurer un sentiment de plaisir ou pour soulager une souffrance physique ou morale. Malheureusement, les psychotropes ont des effets secondaires qui peuvent totalement annuler l’effet recherché et même empirer les choses (augmenter la tristesse, l’anxiété et la souffrance ou même tuer dans le cas de surdoses). La plupart des psychotropes sont bien réputés pour briser les amitiés, les amours et les familles.

Les effets secondaires des psychotropes sont particulièrement dommageables quand le cerveau est encore immature. Le cerveau atteint sa maturité vers l’âge de 25 ans. Avant cet âge, le risque de l’endommager est grand. De plus, la consommation de cannabis au cours de la grossesse, tout comme celle de l’alcool, pourrait avoir des effets négatifs sur la croissance, le développement des fonctions cognitives et pourrait engendrer des troubles de l’attention.

Tous les psychotropes ne causent pas leurs effets secondaires avec la même intensité. Le plus dangereux est l’alcool. Et, comme l’alcool, le cannabis nuit beaucoup à la concentration et au jugement, et augmente beaucoup le risque d’accidents au travail ou sur la route.

Par ailleurs, lorsqu’on fume le cannabis, on inhale plusieurs produits chimiques irritants et toxiques pour nos systèmes respiratoire et cardiovasculaire. Certaines de ces substances, que l’on retrouve aussi dans la fumée de tabac, causent des cancers.

Certes, la légalisation du cannabis diminuera la violence causée par le crime organisé. Mais ce n’est pas parce qu’un psychotrope est légal qu’il devient bon pour la santé. On le voit avec l’alcool et le tabac. Le plaisir, c’est bon pour la santé. Le plaisir sans psychotropes, c’est indéniablement mieux. Il y a mille façons d’avoir du plaisir sans consommer de psychotropes.

Tenter de se soigner soi-même en utilisant des psychotropes est bien risqué. La souffrance se soulage mieux en éliminant sa cause. L’anxiété, une dépendance à l’alcool, au tabac, au cannabis ou à un autre psychotrope sont tous des problèmes qui peuvent se soigner. N’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé.

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe