dernier numéro

Vol XXIII No 1, septembre-octobre 2017

Les communautés au cœur de l’accès à une saine alimentation

Les communautés au cœur de l’accès à une saine alimentation

11 juillet 2017 par 

Marie-Claude Hamel

Alimentation et solidarité

Les populations expriment depuis toujours leur résilience autour d’activités de production, de transformation, de mise en marché et d’entraide liées à l’alimentation. On n’a qu’à penser à la précarité vécue à l’époque de la Deuxième Guerre mondiale, aux crises économiques passées et récentes, aux inégalités sociales associées à la mondialisation et au commerce nord-sud ou bien à l’impasse environnementale à laquelle nous faisons face. Pour améliorer leur situation, les populations ont souvent cherché des solutions qui visaient l’alimentation.

Ainsi, avons-nous vu naître et se développer au cours des cinquante dernières années l’agriculture écologique et biologique, le commerce équitable, éthique et de proximité, les cuisines collectives, le jardinage collectif et communautaire, l’achat groupé, la permaculture, l’agriculture urbaine ainsi que de nombreuses initiatives visant la santé des populations par l’accès à une saine alimentation.

Associées de près au concept de développement durable et liant les sphères économique, environnementale et sociale, ces initiatives sont bel et bien présentes au Bas-Saint-Laurent et ailleurs au Québec et se développent autour de concepts comme la saine alimentation pour tous (SAPT), la ville nourricière ou la ville en transition.

Le Bas-Saint-Laurent : un terreau fertile

À l’image de nombreuses régions au Québec, le Bas-Saint-Laurent est une pépinière d’initiatives d’économie sociale et solidaire liées à l’alimentation. Dans la dernière décennie, nos communautés se sont mobilisées et ont réseauté autour de structures de concertation locales nées des Alliances pour la solidarité et l’inclusion sociale ainsi que de COSMOSS 1 Bas-Saint-Laurent. Ces deux structures ont agi comme levier et ont permis le déploiement d’une multitude de projets de sensibilisation, d’éducation, de soutien et d’accompagnement des communautés dans la perspective d’une saine alimentation pour tous.

Les municipalités, les MRC et les institutions publiques s’engagent de plus en plus en faveur de la SAPT à travers l’adoption de politiques alimentaires, de développement social, d’aménagement du territoire et d’agriculture de proximité. Les secteurs scolaires et communautaires mettent en place des services visant l’éducation à une saine alimentation et la création d’environnements qui y sont favorables. On voit émerger plusieurs organismes à but non lucratif comme les marchés publics, les coopératives alimentaires et les groupes d’achats. Des projets tels que Les Fruits Partagés dans Rimouski-Neigette ou la Boîte Fraîcheur dans le Kamouraska innovent en matière d’alimentation.

Partenariat pour une saine alimentation

Dans la MRC Rimouski-Neigette, le désir de parfaire le travail intersectoriel en matière de saine alimentation pour tous a fait naître une table de concertation qui regroupe des partenaires de l’ensemble des secteurs d’activité associés à la SAPT : municipal, agroalimentaire, santé publique, communautaire, scolaire, citoyen, COSMOSS, etc. Ses mandats sont de promouvoir les initiatives et les services en SAPT, de favoriser le réseautage entre les acteurs du milieu, de développer et de soutenir des actions structurantes concertées et, finalement, de mettre en place des mécanismes de veille afin d’assurer une approche territoriale intégrée.

Afin de mobiliser davantage la communauté, la table organise à l’automne 2017 un événement comprenant la venue de l’organisme Vivre en ville afin d’amorcer une réflexion autour du concept de MRC et de municipalités nourricières.

Toutes ces initiatives bas-laurentiennes sont bien la preuve que des solutions pour améliorer l’accès à une saine alimentation sont nécessaires et possibles!

1. Communauté ouverte et solidaire pour un monde outillé, scolarisé et en santé  

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe