Des Fruits Partagés

Des Fruits Partagés

18 juillet 2015 par 

Ce qui fait le succès de cette initiative, c’est la simplicité de la formule et l’idée que chacun y trouve son compte. Le projet permet aux propriétaires de s’assurer que leurs fruits seront cueillis et mangés au lieu d’être laissés au sol ou de pourrir dans les arbres. Photo : Gracieuseté Fruits partagés

En 2014, Moisson Rimouski-Neigette a mis sur pied le projet Les Fruits Partagés, qui consiste à jumeler des propriétaires d’arbres fruitiers à des cueilleurs bénévoles. Les récoltes sont divisées en trois parts : un tiers aux propriétaires d’arbres, un tiers aux cueilleurs et le troisième tiers est donné à Moisson.

Inspirée de projets similaires réalisés dans de grandes villes, par exemple Les Fruits Défendus à Montréal et Food Forward à Los Angeles, l’initiative vise à diminuer le gaspillage alimentaire, à partager les récoltes avec la communauté (et plus particulièrement avec les personnes en situation de pauvreté) tout en créant des occasions de rencontres et d’échanges qui permettent de renforcer le tissu social.

Une formule gagnante

Ce qui fait le succès de cette initiative, c’est la simplicité de la formule et l’idée que chacun y trouve son compte. Le projet permet aux propriétaires de s’assurer que leurs fruits seront cueillis et mangés au lieu d’être laissés au sol ou de pourrir dans les arbres. Les propriétaires n’ont qu’à signaler leur intérêt à partager leurs arbres (ou toute autre récolte comestible); l’organisation des cueillettes est entièrement prise en charge par l’équipe de Fruits Partagés. Les cueilleurs ont ainsi accès à une récolte intéressante et gratuite. Les cueillettes sont également de belles occasions de rencontre entre les propriétaires et les cueilleurs, qui s’unissent pour donner des produits frais, sains et locaux à Moisson. Finalement, le projet permet à Moisson de recevoir un don important de fruits et de légumes, alors que le nombre de dépannages alimentaires est en augmentation constante et que les fruits et légumes coûtent de plus en plus cher.

Première année d’expérimentation

La saison 2014 a permis de mobiliser une trentaine de bénévoles qui ont fait des cueillettes chez une quinzaine de propriétaires d’arbres fruitiers et de culture maraîchère principalement dans la MRC Rimouski-Neigette et à quelques reprises dans la Mitis. Parmi les fruits récoltés se trouvent des pommes, des pommettes, des poires, des prunes, mais aussi des récoltes de patates et des dons de légumes (courgettes, concombres). Pour Moisson, cela représente 1 770 livres de fruits et légumes qui ont été distribués lors des dépannages alimentaires ou utilisés en cuisines collectives. De plus, le projet a permis de sensibiliser la population à la possibilité de donner les surplus de culture à Moisson. Si on nous invite à donner des denrées non périssables lors des grandes collectes et pour les paniers de Noël, sachez qu’il est possible de donner des légumes et des fruits frais en tout temps à Moisson. Par ailleurs, un crédit d’impôt vient d’être bonifié pour les agriculteurs qui font un don en nourriture à Moisson, voilà un bel incitatif pour éviter le gaspillage et partager les surplus alimentaires!

Pour la suite

Les idées ne manquent pas pour poursuivre le développement de ce beau projet! Nous réfléchissons à la création d’un site Web qui faciliterait les jumelages et la gestion du co-voiturage pour les déplacements vers les lieux de récolte. Nous aimerions également cartographier les arbres fruitiers où nous réalisons des cueillettes et développer plus de partenariats avec les producteurs maraîchers.

Pour assurer la pérennité des Fruits Partagés, il faut certes un minimum de financement, mais il faut surtout une forte participation de la communauté! Nous avons besoin de bénévoles lors des cueillettes, mais aussi de bénévoles prêts à participer à différentes tâches (repérage d’arbres, sollicitation auprès des propriétaires, organisation des cueillettes, etc.) Évidemment, nous avons un grand besoin de propriétaires d’arbres fruitiers prêts à partager leurs surplus!

Consultez le journal au format numérique
Visionner

Consultez le calendrier culturel du Girafe